Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 349
Communiquer pour résister - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Communiquer pour résister

CNRD 2013
samedi 20 octobre 2012

Le thème retenu par le jury national pour l’édition 2012-2013 du Concours national de la Résistance et de la Déportation est :
Communiquer pour résister 1940-1945.
On insistera sur l’importance de la communication pour les résistants. On étudiera le rôle joué par la presse clandestine, les tracts, la radio… dans leur combat.
On pourra établir des liens avec des événements postérieurs qui ont montré l’importance de la communication dans la lutte pour la liberté.
L’art en guerre
Témoignage d’un agent de liaison dans la Creuse
Anne Volland, une institutrice alsacienne
Lettres de Mgr Saliège et Théas

Communiquer pour résister 1940-1945

Le B.O. N°24 du 14 juin 2012
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=60512

- Résistance en région parisienne
19 mars au 25 avril 2013, Hôtel de Ville, salle des prêvots, accès par le parvis
Paris 4e Horaires de 10 h 00 à 18 h 30
350 documents d’archives et objets (reproductions ou originaux) : photographies, courriers officiels, tracts, affiches, ouvrages, journaux, bijoux… 3 reconstitutions : une imprimerie clandestine, un établi de faussaire, un intérieur avec poste émetteur, Sons : témoignages de résistants, films d’époque
"L’exposition explore les formes diverses et multiples qu’y a pris la Résistance (manifestations contre l’occupant, création de journaux, de réseaux et de mouvements, lutte armée, solidarité avec les personnes pourchassées notamment). Elle retrace la vie de ces femmes et de ces hommes clandestins. Elle explique comment la Résistance, mouvement pluriel par essence, s’est organisée, s’est coordonnée et s’est unie – la naissance du Conseil national de la Résistance (CNR) puis d’un Comité parisien de la Libération en 1943 chargé de préparer l’insurrection en témoignent."
http://www.musee-resistance.com/spip.php?article277

- La Résistance dans la Marne, DVD-Rom réalisé avec l’Association pour des Études sur la Résistance Intérieure (AERI) et le CRDP de Champagne-Ardenne, une mine de documents, témoignages, un outil incomparable :
Descriptif et bon de commande sur le site du CRDP de Reims :
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/enseigner/memoire_resistance/resistance/dvd_rom_2013.htm

 Propositions d’activités

1. définitions :
« communiquer » = concevoir et faire passer, transmettre un message purement informatif ou défendant des valeurs, une idéologie
« pour résister » = visant à contrer l’action de Vichy ou celle des occupants nazis
2. présentation du contexte français  :
La guerre, la défaite, Vichy, la collaboration, interdits et répressions

L’occupation

Jean Zay, "Souvenirs et solitude"

Le piège du Massilia

Les Résistances : multiples livres (dont les manuels scolaires)
« La Résistance expliquée à mes petits-enfants » de Lucie Aubrac, Seuil
« Documentation Photographique » n° 6106, avril 1990
« Résistances 1940-1945 » + TDC n° 75015-28 février1998 « La Résistance ; Ces Français du refus »

  • La constitution de réseaux, mouvements, filières : communiquer pour recruter des membres du mouvement (précautions…) cf. Yvette Lévy [1] ou Raphaël Esrail [2], éclaireurs pour la « Sixième » … cf. Jean-Louis Steinberg en France, puis à Monowitz [3]
  • Communiquer des renseignements militaires, réseaux de renseignement :
    .Les agents de liaison (cf. Madeleine Goldstein ; Maxime Antelin ; Anna Ascher [4], agent de liaison du mouvement "Front National", puis du COMAC, Comité d’action militaire ), Charles Nicolle
    Communiquer pour résister : Témoignage d’un agent de liaison dans la Creuse
    .Les radios : Robert Dupuy – René L’Helguen – Blanche Berger, Les forces françaises libres, 1940- 1945, Parcours de Français Libres, Editions Frémeaux, 2005. (Blanche Berger est une tante d’Henri Borlant [5].)

3. analyse par « support de communication » :

  • Ecrits
    THIBAULT Laurence (dir), Imprimeurs et éditeurs dans la résistance, La documentation française, AERI, 2010, 232 p.
    Sur mille deux cents travailleurs du livre résistants, 400 ont été tués, fusillés, déportés.
    La presse clandestine, tracts et graffitis ; « affiches »
    « Presse et Radio 1940 - 1944 » numéro spécial « Notre
    Musée », édité par le Musée de la Résistance Nationale, Ivry 1986, réalisé sous la direction de G. KRIVOPISSKO, conservateur du musée et G. WILLARD, historienne.
    ECK Hélène (dir.), La Guerre des ondes : histoire des radios de langue française pendant la Deuxième Guerre mondiale, Paris, A. Colin, 1985, 382 p.
    GUERIN Alain, Histoire de la Résistance, éd. "Livre club Diderot", 1976, dans le dernier tome, des fac-similés de tracts et de journaux.
    LUNEAU Aurélie, Radio Londres 1940-1944, préface Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Paris, Perrin, 2010, 469 p.
    MARCHETTI Stéphane, Affiches 1939 – 1945, images d’une certaine France, Edita-Lazarus, 1982
  • poésie et romans
    Editions de Minuit et Lettres Françaises clandestines
    Les éditions de Minuit ont publié 25 petits livres qui étaient diffusés sous le manteau. Vercors, Jean Paulhan, Aragon, Jean Cassou, Eluard, Elsa Triolet, Jacques Maritain, Mauriac...
    VERCORS, Le Silence de la mer, suivi de La Marche à l’étoile, Paris, Livre de poche, 2000, 188 p.
    La poésie de la Résistance
    Robert Desnos, Eluard, Aragon, Char.
    SEGHERS Pierre, La Résistance et ses poètes, Ed. Seghers, 1975
    DECOUR Jacques, (Daniel Decourdemanche), professeur d’allemand à Paris au lycée Rollin devenu le lycée Jacques-Decour. Il publie deux revues, L’Université libre en 1940 et La Pensée libre en 1941. Écrivain et résistant, il est responsable du Comité national des écrivains qui doit publier Les Lettres françaises, mais il est arrêté avec Marie Claude Vaillant-Couturier, Georges Politzer, Jacques Solomon, Arthur Dallidet et il est fusillé en 1942.
    Les garçons de Rollin, Claude Ventura, 85 min, 20013
    DECOUR Jacques La Faune de la collaboration. Articles 1932-1942, Éditions La Thébaïde, 2012, 350 p.
    TRIOLET Elsa, Les amants d’Avignon, Gallimard, Folio, 2007
    Simonin Anne, Les Editions de Minuit. 1942-1955. Le devoir d’insoumission , Imec, 2008
    FOUCHE Pascal, Les Editions françaises sous l’occupation : 1940-1944,
    2 volumes, Bibliothèque de Littérature française contemporaine, 1987

Chant des marais :
http://www.cercleshoah.org/IMG/pdf/Chant_des_marais.pdf
Le chant des partisans (1943, Londres) :
http://www.fndirp.asso.fr/chantpartisans.htm
Les Partisans d’Astier de la Vigerie :
https://www.youtube.com/watch?v=_FP9ysygLmc

« Les chants de la Résistance et de la Libération » (AERI)

  • Le cinéma :
    films de l’époque et films postérieurs
    Les visiteurs du soir
    Le père tranquille
    Le Silence de la mer
    L’armée des ombres de Jean Pierre Melville
    Défense de la France de J. Van Effenterre
    Ce qu’ils savaient Les Alliés face à la Shoah, documentaire de Virginie Linhart :
    http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/10/25/25418242.html
    Documentation Photographique n° 6031 : « Cinéma d’un monde en crise : les années trente » et n° 6024 « Cinéma d’un monde en guerre 39 /45 »
  • La radio
    postes de radios : renseignements militaires et industriels.
    codage et du décodage des messages
    BCRA et BBC
    « Les Français parlent aux Français », 14 juillet 1940, première, chroniques de Radio-Londres
    Jean-Louis Crémieux Brilhac, Français Libre à Londres
    liaisons avec l’étranger
    Avec des chroniqueurs comme René Cassin, Pierre Dac, Maurice Druon, André Labarthe, René Pléven, Geneviève Brissot, Jean Oberlé, Maurice Schumann parle aux Français....
    K7 « La guerre des ondes »
    Radio-Londres : les voix de la liberté, Aurélie LUNEAU, CD audio, (exemple d’enregistrements : « Contre Pierre Dac » de Philippe Henriot, « Bagatelles pour un tombeau » de Pierre Dac, des exemples de Radio-Vichy, Philippe Henriot, Gringoire), Éditeur Livrior, 2010
    cf. les ripostes à l’antisémitisme par Pierre Dac à Radio-Londres
    On peut écouter Pierre Dac « Bagatelle pour un tombeau », du 11 mai 1944, sur le site internet suivant :http://www.deezer.com/track/275810
  • Les manifestations
    La Lettre du service éducatif des archives départementales de Seine-et-Marne : « A l’aube de la Résistance : la commémoration du 11 novembre en 1940 » bulletin semestriel n°3 ; novembre 1998
    Témoignage de Sam :
    Sam et Rosine Radzynski
    de Lili
    Liliane Lévy-Osbert, « Jeunesse vers l’abîme »

4. organisation matérielle de la diffusion des messages, des informations, des consignes :
D’où émet le concepteur du message, celui-celle qui communique ?
. qui diffuse ? Comment ?
Rôle spécifique des femmes (Jacqueline Fleury, Hélène Viannay - Défense de la France, journal de 5000 exemplaires qui passe à 450 000 à la fin de la guerre, Jacqueline Péry d’Allincourt qui s’occupe du codage des messages à Londres en vue de parachutages ou atterrissages clandestins
+ transport de journaux, de tracts + guet lors de RDV etc.).
cf. DVD avec Paulette Sarcey
DVD (5) : CNRD La répression de la Résistance en France : des résistants déportés témoignent
. diffusion depuis où ? : France occupée, France libre, Angleterre, Moscou (le dossier-trésor ci-dessus cité parle souvent de Radio-Moscou, « parallèle » de Radio-Londres pour les communistes), camps nazis, Afrique du Nord
. importance des codages, double sens, second degré (les messages codés des autorités et ceux des résistants sur la BBC)
Pierre Dac
. qui reçoit le message ?
. impact : qui, après réception, « résiste » ?
. quels sont les risques pour les « émetteurs », les « diffuseurs », les « récepteurs », et ceux qui mettent en oeuvre les actions ?
Organisation des opérations de parachutage de matériel, dont les radios, sur le site Jean Moulin :
http://www.memorialjeanmoulin.fr/articles.php?lng=fr&pg=113#mainContent

JPEG - 45.1 ko
Mémorial Jean Moulin

Le 17 juin 1940 Jean Moulin refuse de signer un document réalisé par les Allemands accusant à tord les troupes coloniales de l’Armée française d’avoir commis des massacres de civils. Jean Moulin, pour ne pas parler se tranche la gorge.
"entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège. Avec ceux qui sont morts dans les caves sans avoir parlé, comme toi ; et même, ce qui est peut-être plus atroce, en ayant parlé ; avec tous les rayés et tous les tondus des camps de concentration, avec le dernier corps trébuchant des affreuses files de Nuit et Brouillard, enfin tombé sous les crosses ; avec les huit mille Françaises qui ne sont pas revenues des bagnes, avec la dernière femme morte à Ravensbrück pour avoir donné asile à l’un des nôtres. Entre, avec le peuple né de l’ombre et disparu avec elle — nos frères dans l’ordre de la Nuit… » discours d’André Malraux lors de l’entrée de Jean Moulin au Panthéon.
5. Faire connaître les crimes de guerre et crimes contre l’humanité perpétrés par les Allemands : crimes que les nazis ont caché à la fois pour tromper leurs victimes et pour échapper à des représailles immédiates ou plus lointaines  :

  • Les graffitis (cf. Drancy) et les messages jetés des trains (cf. Mémorial de Drancy)
  • Les évasions et tentatives d’évasion pour faire savoir :
    .Mala la Belge :
    http://www.cercleshoah.org/spip.php?article191
    Histoire de Mala, Résister dans les camps nazis
    La fin de Mala racontée par Ida Grinspan :
    http://www.cercleshoah.org/spip.php?article194
    . La mission de Victor Martin , texte de B. Krouck) : dès la fin 1942, on savait pour l’essentiel qu’il se passait quelque chose de terrible à Auschwitz.
    Victor Martin réalise un périple à travers l’Europe nazie et rédige un rapport qui est transmis à toutes les structures de la Résistance et même, semble-t-il à Londres.
    PDF - 135.6 ko
    mission de Victor Martin

    . KARSKI Jan, Mon témoignage devant le monde - Histoire d’un État clandestin, Troisième édition française de Story of a Secret State, 1944 ; préface et annotations de Céline Gervais-Francelle, R. Laffont, 2010
    http://www.holocaustresearchproject.org/survivor/karski.html
    . VRBA Rudolf, Je me suis évadé d’Auschwitz, Paris, Ramsay, 1987, 399 p. Wetzler Fred et Walter Rosenberg(Rudolf Vrba) s’évadent pour témoigner. Deux juifs slovaques tentent de faire comprendre aux Alliés la réalité des chambres à gaz
    http://germanhistorydocs.ghi-dc.org/docpage.cfm?docpage_id=2463&language=german

  • La transmission des informations à l’intérieur des camps d’Auschwitz, Birkenau .. (cf nombreux témoins)
  • Les textes enterrés par les membres du Sonderkommando ; les photos sorties par les déportés
    Cf. Mémoire Demain
    Depuis les camps : faire sortir les informations sur les réalités des camps (camps sur le territoire français et camps en Europe occupée par les nazis).
    Des Anglaises internées au camp de Vittel [6] dont Madeleine White et Sofka Skipwith, née Dolgorouky, essayent d’aider les Juifs de Pologne, témoins de la déportation des Juifs vers Treblinka et Auschwitz, pour obtenir des papiers et elles font passer à l’extérieur une liste de noms.
  • Dénonciation de l’Occupation et du nazisme et appel à la Résistance
    . La Physionomie de la Quinzaine, périodique des militants du Comité de la rue Amelot, organisation juive clandestine engagée dans le sauvetage des enfants.
    . Cahiers clandestins du Témoignage chrétien dénonçant l’antisémitisme d’État, en avril-mai 1942
    . Seuls, cinq prélats de l’Église catholique ont réagi publiquement aux rafles en faisant lire une lettre pastorale le dimanche dans toutes les églises de leurs diocèses.
    Cinq prélats de l’Église catholique prennent position
    . Faire savoir :
    Amis des Juifs. Ces Français non-juifs qui ont porté l’étoile jaune
    COUROUBLE, Amie des Juifs, Introduction de Odette et Jules KLANFER, Paris, Bloud et Gay, 1946, 91 p.
    SIEFRIDT Françoise, J’ai voulu porter l’étoile jaune, Journal de Françoise Siefridt, chrétienne et résistante, préface de Jacques Duquesne, postface de Cédric Gruat, Paris, Robert Laffont, 2009, 213 p.
    . Les tracts recopiés à la machine à écrire, par La Rose Blanche en Allemagne :
    La Rose Blanche, la résistance des étudiants allemands

6. réflexions, « leçons » pour aujourd’hui en France et dans le monde : « On pourra établir des liens avec des événements postérieurs qui ont montré l’importance de la communication dans la lutte pour la liberté ».

7. Médiagraphie

  Témoignages vidéo

- USC Shoah Fondation met à la disposition des candidats des témoignages vidéo dont Jean Louis Steinberg, Nicole Clarence, Simone Lagrange...
http://sfi.usc.edu/french/cnrd2013/

- Les DVD du Cercle et de l’UDA

Bibliographie complémentaire  :
DIAMANT David, La Résistance juive entre gloire et tragédie, L’Harmattan, 1993, 250 p.
DIAMANT David, Deux cent cinquante combattants de la Résistance témoignent, témoignages recueillis de septembre 1944 à décembre 1989 par David Diamant, préface de Jean Laurain, Paris, L’Harmattan, 1991, 417 p.
Anthologie du Monde, Charles Louis FOULON et Christine LEVISSE- TOUZÉ, collection Les Rebelles, Jean Moulin et les soutiers de la gloire et Lucie Aubrac et l’armée des ombres, 2012
VINCENOT Alain, France résistante : histoires de héros ordinaires, Syrtes (Des) 2004, 488 p.
(Ils étaient ouvriers, paysans, intellectuels, fonctionnaires, aristocrates, syndicalistes, militants politiques, croyants, athées... Ils étaient français, étrangers, apatrides, habitaient en ville ou à la campagne. Dans la fraternité des risques partagés, ils ont écrit, imprimé et diffusé des journaux, distribué des tracts, fabriqué des faux papiers, collecté des renseignements pour les forces alliées.)
Le rôle des femmes, agent de liaison, distribution de journaux clandestins, de courrier
GUIDEZ Guylaine, Femmes dans la guerre 1939-1945, préface de J. Chérasse, éd. Lavauzelle, 2006, 297 p.
LEVY-OSBERT Liliane, Jeunesse vers l’abîme, EDI, 1992
Liliane Lévy-Osbert, « Jeunesse vers l’abîme »
MORIN-ROTUREAU Evelyne, 1939-1945, Combat de femmes, Autrement, 2001

 Aide au concours

- "Communiquer pour résister au Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vél’ d’Hiv’, exposition Communiquer pour résister 1940-1944, jusqu’au 5 mai 2013
expo Cercil
- Ciné-histoire
Séance de préparation au CNRD 2013, 14 décembre 2012, 14 h, Mairie de Paris, 5 rue Lobau 75004 Paris
Défense de la France de J. Van Effenterre
http://www.cinehistoire.fr/event/seance-de-preparation-au-cnrd-2012/

- CNRD 2013, Robert Doisneau, les imprimeurs de la Résistance, Des mots pour résister, Inauguration de l’exposition le dimanche 2 décembre 2012 à 15 h 00, et inauguration de l’espace consacré à Roger Payen dans l’exposition permanente du musée le 2 décembre prochain au Musée de la Résistance Nationale à Champigny-sur-Marne, 88 avenue Marx Dormoy, 94500 Champigny-sur-Marne.br>
- mardi 20 novembre, à partir de 13 heures aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis- 18 avenue Salvador-Allende - 93000 Bobigny
puis à 15 heures avec les témoins à la mairie de Bobigny

- Présentation du C.N.R.D. 2012-2013 par Mémoire et Espoirs de la Résistance, L’association des Amis de la Fondation de la Résistance, et les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
La Présentation du thème du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2012-2013 aura lieu au Grand Amphithéâtre de la Sorbonne à Paris le 27 novembre 2012 de 14h à 17h, 47 rue des Ecoles, Paris 75005
s’inscrire :
Email :memoresist@m-e-r.org

- 28 novembre à Créteil :
http://www.cndp.fr/crdp-creteil/resistance

- Journée de préparation au Concours national de la Résistance et de la Déportation, le 18 décembre 2012 au CRDP Alsace.
http://www.struthof.fr/fr/actualites/concours-national-de-la-resistance-et-de-la-deportation-2012-2013/
le programme :
http://www.struthof.fr/fileadmin/MEDIA/Pdf_Ressources/07_Mediatheque/telechargement/presse/CNRD_2012/DP_CNRD_2012.pdf

 Organismes officiels

Brochure officielle de La Fondation de la résistance pour préparer le concours :
http://www.fondationresistance.org/catalogue/appli.htm
ECPAD pour se procurer des photos :
http://www.ecpad.fr/
Musée du Cher :
http://www.resistance-deportation18.fr/?article205
FNDIRP, Fédération nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes :
http://www.fndirp.asso.fr/theme2013.pdf
Mémoire et espoir de la Résistance  :
Sélection de témoignages exploitables en classe :
http://www.memoresist.org/IMG/pdf/DVD_MER_Communiquer_pour_Resister.pdf
Fiches biographiques de résistants :
http://www.memoresist.org/spip.php?page=memorial
DVD Parcours de Résistants :
http://www.memoresist.org/-DVD-.html
Fondation pour la mémoire de la déportation :
http://www.fmd.asso.fr/web/index.php
La France libre :
http://www.france-libre.net/
La Fondation Charles de Gaulle
http://www.charles-de-gaulle.org/
Nathalie de Spirt, site du cddp d’Evry consacré à la préparation du concours :
http://www.cnrd91.ac-versailles.fr/
Musée de la Résistance en ligne :
http://www.museedelaresistanceenligne.org/
Musée de la Résistance des Deux Sèvres :
http://www.crrl.com.fr/
Le MRN de Champigny : Musée de la Résistance nationale
Parc Vercors – 88 avenue Marx Dormoy
94500 Champigny-sur-Marne
l’exposition réalisée dans le cadre du Concours national de la Résistance
et de la Déportation Robert Doisneau, les imprimeurs de la Résistance
Des mots pour résister

http://www.musee-resistance.com
Médiagraphie du CRDP de Reims :
http://www.cndp.fr/crdp-reims/index.php?id=1802
Sur le site de l’Ina :
http://www.ina.fr/
Le CRDP et le MRN :
http://www.crdp.ac-creteil.fr/cmsj/... ou http://www.cndp.fr/crdp-creteil/resistance

Les archives nationales :
http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/anparis/

Avec l’aide de David Le Golvan et de Martine Giboureau, Monique Vidal, Marie Paule Hervieu, Claude Dumont

Remonter.

NM juin-mise à jour février 2013


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 12282 / 774719

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site CNRD  Suivre la vie du site CNRD 2013, communiquer pour résister   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License