Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
DVD(6) : CNRD 2011-2012 Résister dans les camps nazis - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

DVD(6) : CNRD 2011-2012 Résister dans les camps nazis

mercredi 14 septembre 2011

"Résister dans les camps nazis". On présentera les différentes formes qu’a pu prendre cette résistance et les valeurs qu’en transmettent les déportés par leurs témoignages.
Un DVD, Résister dans les camps nazis, gratuit, 8 témoignages de déportés, avec un livret d’accompagnement, est disponible sur simple demande, fournir une adresse postale
Le DVD peut être utilisé en dehors du concours
Voir aussi, des témoignages écrits d’actes de résistance : Résister dans les camps nazis, CNRD 2012, DVD(6)

- Résister : "Survivre, s’opposer, faire savoir". Thomas Fontaine
"Survivre dans un camp de concentration était un acte de résistance incroyable". Léon Zyguel
Résister : c’est le sauvetage, la solidarité, le sabotage, l’évasion, la résistance face à l’humiliation dans les camps, par la force individuelle et collective.

 DVD gratuit et livret pédagogique

Témoignages de 8 déportés, du ghetto de Lodz, des camps d’Auschwitz-II-Birkenau, Auschwitz III-Monowitz et Kommandos, Buchenwald, Bergen-Belsen…, témoins ou acteurs de faits de résistance dans les camps nazis.
Une aide à la préparation du concours de la Résistance et de la Déportation 2011-2012.
Résister dans les camps nazis

 vidéos du cercle en ligne

Voir un extrait de la vidéo de Charles Baron
Voir un extrait de la vidéo d’Isabelle Choko
Voir un extrait de la vidéo d’Yvette Lévy
la suite dans le DVD (encore disponible). Les témoignages du DVD "Résister dans les camps nazis" peuvent être utilisés avec des élèves de primaire, de collège ou lycée

Livret Résister dans les camps nazis

Le livret pédagogique "Résister dans les camps nazis" peut être téléchargé :
"Résister dans les camps nazis", avec les témoignages de Charles Baron, Isabelle Choko, Ida Grinspan, Ginette Kolinka, Yvette Lévy, Jean-Louis Steinberg, Robert Wajcman, Léon Zyguel et un livret comprenant les biographies de témoins, une chronologie, un lexique, une carte et une bibliographie, filmographie, sitographie pour préparer le concours.

Ils peuvent être utiles aussi pour témoigner de la vie dans les camps de concentration, du travail forcé, de la solidarité, des formes de résistance et des valeurs transmises par les témoins.
...Le DVD sera envoyé sur simple demande.
Un DVD du Cercle d’étude et de l’Union des déportés d’Auschwitz
Le demander à nicole.mullier[at]clionautes.org
(at = @)
N’oubliez pas de vous présenter et de fournir une adresse postale.
Si vous pouvez, ce n’est pas obligatoire, une participation aux frais est souhaitée, pour que nous puissions continuer à enregistrer les déportés. (Le DVD revient à 10 euros).

- La résistance à Auschwitz III-Monowitz

Cette organisation clandestine était totalement invisible : elle avait été créée par les premiers déportés politiques allemands qui avaient acquis une solide connaissance de la clandestinité sous le régime nazi et plus tard au camp. Ils avaient gardé un poids politique énorme dans l’organisation parce qu’ils se battaient contre Hitler depuis 1925. Alfred Besserman m’a aussi expliqué que les Français avaient mis bien du temps à y être acceptés surtout parce que les Républicains espagnols (arrêtés en France, livrés aux Allemands par les Français puis déportés) nous reprochaient la politique de non-intervention du gouvernement français lors de la "guerre d’Espagne" c’est-à-dire quand le futur dictateur Franco avait renversé, avec l’aide des nazis allemands et italiens, une république légalement élue. L’organisation du camp était en liaison avec la résistance polonaise qui avait des émetteurs-récepteurs radio et, donc, les moyens de communiquer de camp à camp et avec Londres et Moscou. La résistance polonaise était très puissante car, les Allemands traitaient sauvagement les habitants de la Pologne occupée.
Comme j’avais lutté contre les nazis, il m’a proposé de devenir membre de cette organisation ce qui était une immense marque de confiance -, mais il y a mis des conditions : on exigeait de moi que je ne devienne pas comme trop de déportés, la loque humaine, l’insecte nuisible que les Allemands voyaient en nous. Je devais rester un homme debout, en état de résistance. Par exemple, je devais rester propre physiquement (malgré l’eau froide ou le manque d’eau, l’absence de savon et de linge propre) ce qui voulait dire gratter à sec la saleté de la surface de la peau avec l’envers des manches de nos vestes, plus propre que l’endroit. Je ne devais accepter aucun trafic avec nos chefs ("Kapos") sous aucun prétexte. Je devais refuser de parler continuellement de nourriture, en particulier pendant les longues attentes du matin, avant de partir au travail. Ne parler que de nourriture, c’était admettre que son cerveau était dominé par la faim, ce que souhaitaient les SS. Il m’a promis de me faire passer des nouvelles de la guerre qu’il se procurait via la résistance polonaise et m’a demandé de lui remettre les cigarettes que l’on nous distribuerait quelques fois : l’organisation s’en servait comme monnaie d’échange...

Jean-Louis STEINBERG, (livret DVD 4 du Cercle), la suite dans le DVD 6

 Quelques thèmes

  • La résistance dans les ghettos
    (Les ghettos font partie du sujet si on explique ce qu’est un ghetto.
    FMD, FMS et membres du jury national.)

. Les ghettos, quel espace pour une résistance ?
De « quartiers réservés aux Juifs  », ces ghettos deviennent même des espaces complètement bouclés où les Juifs sont déportés, concentrés, enfermés, bouclés à l’intérieur de murs infranchissables.
les ghettos devinrent des "zones affectées à la résidence des Juifs avec interdiction de la quitter". Les ghettos peuvent être considérés comme une forme de lieu de concentration nazi.

« La seule institution comparable au ghetto nazi était le camp de concentration nazi » où selon les propos de David Rousset "la mort vivait parmi les concentrationnaires à toute heure de leur existence". » cf. La guerre contre les Juifs, 1933-1945 de Lucy Davidowicz, Hachette
Dans le ghetto, la mort règne en maître : la faim, le travail obligatoire, les maladies.
La formule d’Eugen Kogon à propos des camps nazis :" Isoler, diffamer, humilier, briser et anéantir", c’est bien le cas des ghettos.

La révolte du ghetto de Varsovie :
Le soulèvement du Ghetto de Varsovie ; le pianiste
Le Partizanenlied Chant des Partisans des ghettos en yiddish (à l’origine, celle du ghetto de Wilno) :
http://www.chambre-claire.com/PAROLES/Partzanenlied.htm
EDELMAN Marek, Mémoires du ghetto de Varsovie, avec Hanna Krall, Paris, Le Scribe, 1983, rééd. Éditions Liana Levi, 1993
Lodz, Varsovie, Wilno :
. La vie culturelle, l’éducation dans le ghetto :
Témoignages sur les Ghettos
"Les ghettos, lieux de résistance juive ?", article de Florence Heymann, La Vie des idées, 29 juin 2011.
http://www.laviedesidees.fr/Les-ghettos-lieux-de-resistance.html
. S’informer :
La radio au ghetto de Lodz, Thème du roman de Jurek Becker, Jakob le Menteur
Femmes dans les ghettos

La jeune Mala Zimetbaum.
Déportée en 1942, cette jeune fille d’Anvers n’a pas participé à la résistance en Belgique occupée. A Auschwitz, où elle a échappé à l’extermination immédiate, elle rejoint les résistantes déportées de Belgique qui organisent la Résistance pour survivre. Avec son ami polonais, Edek Galinski, elle s’évade le 24 juin 1944. Repris à la frontière tchécoslovaque, le couple est ramené au camp pour que son exécution décourage toute tentative.
Le 22 août 1944, devant les détenues assemblées, Mala Zimetbaum, devançant le bourreau, se taillade le poignet. De sa main ensanglantée, elle gifle son tortionnaire. Symbole tragique, la jeune Anversoise incarne dans son défi la plus obscure des résistances, celle des victimes de la solution finale.
in Revue belge sur Auschwitz

- Rosa Robota, une héroine d’Auschwitz-Birkenau :
Les quatre filles de l’usine l’Union Werke à Auschwitz I qui ont volé la poudre : Rosa Robota, Ala Gertner, Estusia Wajcblum, Regina Safirsztajn
http://www.datasync.com/ davidg59/rosa.html
Les Françaises, les Yougoslaves, les Polonaises, les Tchèques et les Soviétiques pratiquent le sabotage.
Simone Michel-Lévy :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/04/10/23976580.html
LEVY-OSBERT Liliane, Jeunesse vers l’abîme, EDI, 1992
Liliane Lévy-Osbert, « Jeunesse vers l’abîme »
RAMEAU Marie, Des femmes dans la Résistance, Paris, Autrement, 2008
TILLION Germaine, Ravensbrück, Seuil, 1973
TILLION Germaine, Le Verfügbar aux Enfers, une opérette à Ravensbrück, 1944, éd. La Martinière, 2005 :
http://www.germaine-tillion.org/
"Femmes en résistance à Ravensbrück" dans le numéro 5 de Histoire@Politique
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=05
La résistance dans les camps, entretien avec Claire Andrieu
http://www.fndirp.asso.fr/claire%20andrieu.htm

Filmographie, DVD sur le Sonderkommando
Shoah, un film de Claude Lanzmann, livret de Jean-François Forges, CNDP, 2001.
Sonderkommando Auschwitz-Birkenau, documentaire d’Emile Weiss, Zalmen Gradowski, Leib Langfus, Zalmen Lewental, Miklos Yiszli,
Szlama Dragon, Alter Feinsilber, Henryk Tauber
dossier pédagogique :
http://www2.cndp.fr/TICE/teledoc/mire/teledoc_sonderkommando.pdf
Mémoire Demain, DVD-Rom, témoignage d’Henryk Mandelbaum

  • La résistance des Tsiganes :
    Avertis de la « liquidation » du camp tsigane, par le Polonais Tadeusz Joachimowski, secrétaire du camp, le 16 mai 1944 une action de résistance éclate dans le camp des Tsiganes.
    http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=270
  • La révolte des internés :
    Les scènes désespérées qui eurent lieu au seuil des chambres à gaz n’ont guère laissé de traces. Un rare témoin relate l’extermination d’un convoi non identifié venant de Malines : une jeune mère inconnue s’empare du revolver du SS qui vient de fracasser la tête de son enfant de trois ans. Avant d’être maîtrisée, elle a encore le temps d’abattre un autre SS .
    Les SS d’Auschwitz se plaignent à la police SS de cette résistance de leurs victimes. Après l’arrivée du XXe convoi dont tant de déportés se sont évadés, l’administration du camp demande que Berlin rappelle à l’ordre ses services en Belgique. Le 29 avril 1943, le siège central de la police SS recommande à nouveau de ne pas inquiéter les Juifs transportés quant à la façon dont ils seront logés » afin de ne pas provoquer leur résistance (34). A mots couverts, compréhensibles des seuls initiés nazis du sens véritable de la « solution finale ce rappel à l’ordre situe la grande préoccupation de ses exécutants : éviter toute résistance des Juifs.

 Évasions des Marches de la mort

- Des évasions des marches, trains et bateaux de la mort. Janvier-mai 1945
Le Cercle d’étude, Ciné-Histoire, les Amicales des camps d’Auschwitz (UDA), Bergen-Belsen, Buchenwald-Dora, Dachau, Mauthausen, Neuengamme, Ravensbrück, Sachsenhausen, organisent une projection suivie d’un débat et de témoignages, le Vendredi 13 Janvier 2012, 9h-12h30
à l’Auditorium de la ville de Paris - Hôtel de ville-
. Ontsnapt, " Les Évadées", film de Jetske Spanjer et Ange Wieberding
Les Evadées ( Ontsnapt, des déportées de Ravensbrück)
. Témoignages de Raphaël Esrail, André Berkover, et Raymond Gourlin, Raphaël Mallard
Pour en savoir plus :
Les Marches de la mort. Les Évasions janvier-avril 1945
( Cette question fait partie du sujet, si elle n’est pas traitée à part)
Un dossier peut être envoyé par mel sur demande.

Sam Radzynski, La résistance dans les camps d’Auschwitz in Après Auschwitz n° 268 (octobre 1998) :
"Si le fait d’être résistant est un engagement personnel, seul j’aurais succombé, broyé par la machine infernale et inhumaine du nazisme exterminateur."
http://www.anti-rev.org/temoignages/Radzynski98a/body.html
Sam et Rosine Radzynski, résistance et évasion :
Sam et Rosine Radzynski

- Les valeurs
Être un homme, face à la déshumanisation dans les camps.
Résister, c’est la solidarité ; résister c’est s’opposer aux ordres de façon frontale ou "masquée" (sabotage, diffusion de nouvelles, protection des plus faibles ...)
Liliane Lévy-Osbert, Jeunesse vers l’abîme, EDI, 1992
Liliane Lévy-Osbert, « Jeunesse vers l’abîme »
Raymond Hallery raconte les dimanches à Melk, un Kommando de Mauthausen, les catholiques faisaient le guet lorsque les communistes se réunissaient et vice versa.

Résister, c’est vouloir témoigner  :
Livres des témoins :
Bibliographie de témoins de la déportation
Témoignages oraux, enregistrés, filmés :
Etudier la déportation de répression et la déportation de persécution
Résister par l’art
cf. Germaine Tillion
Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon :
http://www.besancon.fr/gallery_files/site_1/346/353/781/47891/livret_resistance2012web.pdf
David Olère :
http://www.sonderkommando.info/skauschwitz/temoignages/art/olere/index_5.html
Conseils pour l’histoire de l’art :
http://histoirencours.fr/blog/?p=1489
Boris Taslitzky, Dessins faits à Buchenwald, Paris, Éditions Biro, 2009, 251 p.
http://boris-taslitzky.fr/dessins/guerre-Buchenwald/dessins-de-guerre.htm
Terezin, Theresienstadt
http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=187
Résister c’est bâtir un monde meilleur
Le serment de Buchenwald :
Se battre contre la guerre, pour la paix et la liberté :
http://www.buchenwald-dora.fr/1lecampdebuch/historique/15leserment.htm
GEVE Thomas, ll n’y a pas d’enfants ici, dessins d’un enfant survivant des camps de concentration, préface de Boris Cyrulnik, éd. J.-C. Gawsewitch, Paris, 2009, 160 p.

Le chant des résistants, « le chant des marais », texte de Johann Esser et de Wolfgang Langhoff, musique de Rudi GOGUEL

chant des marais en allemand et chant en français

travail proposé sur le chant des marais :
http://www.resistance-deportation18.fr/?article189

- Ressources du Cercle  :
"Robert Waitz : médecin résistant dans les camps d’Auschwitz III (Buna-Monowitz) et Buchenwald", Petit cahier n°15, 2011 disponible au Cercle d’étude
Robert Waitz, résistant, déporté, témoin au procès de Nuremberg, par Georges Hauptmann
"Les enfants de Buchenwald, du shtetl à l’OSE" : conférence de K. Hazan, témoignage d’A. Bulwa, articles de M.-P. Hervieu et N. Mullier
Petit cahier N°8
Les enfants de Buchenwald, du shtetl à l’OSE
Des liens vers tous les camps :
Camps de concentration et d’extermination
Une chronologie :
Chronologie du nazisme à la Shoah ; les procès
Un lexique
Le langage des camps de concentration

- Généralités
Un article très complet de Claire Andrieu sur la résistance :
http://www.cairn.info/revue-histoire-politique-2008-2-page-3.htm
"Résister dans les camps nazis". 1ère approche. David Rousset, Eugen Kogon (cf. sauvetage de Stéphane Hessel), Thomas Fontaine :
http://www.resistance-deportation18.fr/?article171
A propos du Concours :
Evelyne Py : http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=158
JP Husson : http://crdp.ac-reims.fr/memoire/concours/default.htm
Nathalie de Spirt : Résister dans les camps nazis, site du cddp d’Evry consacré à la préparation du concours :
http://www.cnrd91.ac-versailles.fr/
La résistance dans les camps
http://www2.cndp.fr/memoire/liberation_camps/lycee/resistance.htm
La résistance juive, jewish resistance
http://kimel.net/resistance.html

- La résistance dans les camps de concentration et d’extermination
A propos de Treblinka, Sobibor :
http://users.resist.ca/ kirstena/pageorganizedresistance.html
A Sobibor, Leon Feldhendler et Sacha Pechersky organisent la révolte et l’évasion de nombreux détenus.
Encyclopedie multimedia de la Shoah : ex. Tomasz (Toïvi) Blatt, survivant de Sobibor :
http://www.ushmm.org/wlc/fr/media_list.php?MediaType=oh
Le Sonderkommando à Birkenau :
http://www.sonderkommando.info/skauschwitz/differents_SK/differents_groupes/index.html
Auschwitz et les politiques
Les résistants politiques à Auschwitz  :
conférence de Claudine Cardon-Hamet :
La déportation politique à Auschwitz
Le site du convoi pour Auschwitz des 45 000 et 31 000 :
http://dev.memoirevive.org/
Le convoi du 6 juillet 1942, par Claudine Cardon-Hamet :
http://politique-auschwitz.blogspot.com/2010/05/la-resistance-dans-les-camps-nazis-par.html
Marie Claude Vaillant-Couturier reste dix-huit mois à Auschwitz-Birkenau où elle participe au Comité clandestin international de résistance du camp. Elle témoigne au procès de Nuremberg :
http://www.fndirp.asso.fr/temoigmcvc1.htm

- La résistance dans les camps de concentration
La résistance clandestine à Buchenwald, le Comité International et le Comité des intérêts français :
http://www.buchenwald-dora.fr/1lecampdebuch/historique/12resistanceclandestine.htm
Les enfants de Buchenwald, conférence de Katy Hazan :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article61
Pierre Durand, La Résistance des Français à Buchenwald et à Dora, Ed. Messidor, 1991, 241 p.
Témoignages :
http://www.buchenwald-dora.fr/3temoignages/listedep.htm

Le 1er mai 1941, au lieu dit « le Struthof », les nazis ouvrent un camp de concentration, le KL-Natzweiler :
http://www.struthof.fr/

 Bibliographie-sitographie

Bibliographie sur la résistance dans les camps, avec des liens vers des CR du Cercle
ABADI Odette, Terre de détresse, Birkenau-Bergen-Belsen, Paris, éd. La Découverte, coll. Témoins, 1992,183 p.
Terre de détresse, Birkenau–Bergen-Belsen, Odette Abadi
AMERY Jean, Par de là le crime et le châtiment, essai pour surmonter l’insurmontable, 1966, Actes Sud, 1995
ANTELME Robert, L’Espèce humaine, Paris, Gallimard, 1957
BECKER Jurek, Jakob le menteur, Editeurs Français Réunis, 1975, Réd. Grasset, 1988, Réd. Les Cahiers Rouges, Grasset, 1997, (1ère éd. Jakob der Lügner, Aufbau, RDA 1969)
BIRNBAUM Suzanne, Une Française juive est revenue, (document écrit en 1945), Paris, les Éditions du livre français, 1946, 199 p. (réed. UDA/FMS, 1989, 2003)
Une Française juive est revenue, Suzanne Birnbaum
BLATT Thomas, Sobibor : The Forgotten Revolt - A Survivor’s Report, 1977, réed. H.E.P. 1997
CARDON-HAMET Claudine, Triangles rouges à Auschwitz, éd. Autrement, 2005, 422 p.
CARDON-HAMET Claudine, Mille otages pour Auschwitz. Le convoi du 6 juillet 1942 dit des « 45000 », Ed Graphien, Fondation pour la mémoire de la Déportation, Paris, 2000
Témoignages sur Auschwitz, éd. de l’Amicale des déportés d’Auschwitz, 1946, 211 p.
Les Françaises à Ravensbrück, l’Amicale de Ravensbrück, nrf/Gallimard, 1965
Sachso, Amicale d’Oranienburg-Sachsenhausen, Terre humaine/Minuit/Plon, 1982, réd. Pocket Terre Humaine, 2003
COLLECTIF, Le grand livre des témoins, Ramsey-FNDIRP, 1996, 352 p.
CZECH Danuta, Kalendarium der Ereignisse im Konzentrationslager Auschwitz-Birkenau 1939–1945, Rowohlt Verlag, Reinbek bei Hamburg, 1989
version italienne en ligne :
http://www.associazioni.milano.it/aned/kalendarium/
DELBO Charlotte, Aucun de nous ne reviendra, éd de Minuit, 1970
DREYFUS Jean-Claude, Souvenirs lointains de Buchenwald et Dora, 1943-1945, La Cause Des Livres, 2004, 86 p.
GARCIN Jérôme, Le voyant, Gallimard, 2015. Histoire de Jacques Lusseyrand, aveugle, résistant au mouvement des volontaires de la liberté, déporté à Buchenwald, survivant grâce à l’aide de ses camarades.
HUBER Gérard, Mala, une femme juive héroïque dans le camp d’Auschwitz-Birkenau, préface de Simone VEIL, Éditions du Rocher, 2006, 307 p.
KIELAR Wieslaw, Anus Mundi, 5 Ans à Auschwitz, Robert Laffont, 1980, 313 p.
KOGON Eugen, L’Etat SS, Le système des camps de concentration allemands, 1946, Paris, Seuil, 1993
LALIEU Olivier, La Zone grise ? La Résistance française à Buchenwald, Paris, Tallandier, 2005
LANGBEIN Hermann, La Résistance dans les camps de concentration nationaux-socialistes, 1938-1945, Fayard, 1982, 510 p.
LANGBEIN Hermann, Hommes et femmes à Auschwitz, Fayard, réd. Tallandier, 2011
LANZMANN Claude, Shoah, éd. Fayard, Paris, 1985, 254 p. Réd. coll. « Folio », 1997
LEVI Primo, Si c’est un homme, 1947, Julliard, 1987
LOINGER Georges, Les résistances juives pendant l’Occupation, avec le concours de Sabine Zeitoun, préface Simone Veil, Serge Klarsfeld, André Kaspi, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Albin Michel, 269 p.
MARK Ber, Des voix dans la Nuit – la Résistance juive à Auschwitz, Plon, 1982, 362 p.
PINEAU Christian, La simple vérité, Paris, Phalanx, 1960
RAJCHMAN Chil, Je suis le dernier Juif. Treblinka (1942-1943), préface d’Annette Wieviorka, éditions Les Arènes, 2009, 152 p.
Je suis le dernier Juif- Treblinka (1942-1943), Chil Rajchman
RASHKE Richard, Les évadés de Sobibor, éd. Presses de la Renaissance, 1983, 412 p.
Les révoltés de la Shoah, témoignages et récits, témoignages choisis et présentés par Marek Halter, (Juifs au combat, Thomas Elek, Mala une héroïne à Auschwiz, La bataille du ghetto de Varsovie, Sobibor, la révolte oubliée, Histoire des trois frères qui défièrent les nazis, Les Frères Bielsky), Omnibus, 2010, 1946 p.
RICHET Catherine (coord.), collectif de l’ARJF-OJC, Loinger, Lazarus, Organisation juive de combat, France 1940 – 1945, Éditions Autrement, Paris, 2008, 501 p.
ROGERIE André, Vivre c’est vaincre, (écrit en 1945), Maulévrier, éd Hérault, 1988, 106 p.
Vivre c’est vaincre, André Rogerie
ROUSSET David, L’univers concentrationnaire, éditions de Minuit, 1965, rééd. Hachette, 1998
SEMPRUN Jorge, Quel beau dimanche !, éd. Gallimard, 1980, éd. Grasset, Les cahiers rouges, 2002 (Sur Buchenwald)
SELLEY Lore, The Union Kommando in Auschwitz : The Auschwitz Munition Factory Through the Eyes of Its Former Slave Laborers, University Press of America, 1996
SPITZER Walter, Sauvé par le dessin : Buchenwald, éd. Favre Sa, 2004, 207 pages
STEINBERG Jean-Louis et PÉRIER Daniel, Des quatre, un seul est rentré : la destruction d’une famille en 1940-1945, Paris, éd. Association des anciens élèves de l’École alsacienne, 2004, 100 p.
Jean-Louis Steinberg, Des quatre, un seul est rentré : la destruction d’une famille en 1940-1945
STREBEL Bernhard, Ravensbrück, Un complexe concentrationnaire, préface de Germaine Tillion, Fayard, 2005
WEISENBORN Günther, Une Allemagne contre Hitler, Le félin, 2000
WIEVIORKA Annette, 1961. Le procès Eichmann, éd. Complexe, 1999, 208 p.
Livres des témoins :
Bibliographie de témoins de la déportation
Bibliographie complémentaire :
http://www.cnrd91.ac-versailles.fr/spip.php?article71
Bibliographie chronologique sur la déportation :
http://www.cnrd91.ac-versailles.fr/
La production littéraire et artistique :
http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=262

 Filmographie

La dernière étape, Wanda Jakubowska, 1948, 100 min
http://www.polartvideo.com/last-stage-ostatni-etap-p-2029.html
"Je notais tout, l’histoire de Mala la Belge, de Michèle la Française, que j’allais reprendre dans mon film" raconte Wanda Jakubowska.
Nuit et brouillard, Alain RESNAIS, 1956, 32 min Argos Films/Arte France, 2003
http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm
L’Enclos, d’ Armand Gatti, 1961, 102 min
La déportation politique à Auschwitz
Nu parmi les loups, BEYER Frank, film de RDA, 1963 d’après le livre de APITZ Bruno, Nu parmi les loups, RDA, 1958, Paris, Ed. Français Réunis, 1961

fiche sur le film "Nu parmi les loups"

La passagère, Andrzej MUNK, 1963, 59 min, adaptation du récit radiophonique de Zofia Posmysz, La Passagère de la cabine 45, 1959, c’est aussi un opéra écrit en 1968, créé en 2010
Jakob le menteur, (Jakob der Lügner) de Frank Beyer, RDA- Tchécoslovaquie, 1974
Shoah, Claude Lanzmann, 1976-1985, 9 h 30 (version DVD pour la classe, CNDP, 2001)
Tödliche Romanze. Eine Liebe im KZ, Jacek Blawut & Michal Zarnecki, tv-documentaire, Warschau, 1989
La liste de Schindler, Steven Spielberg, 1993
Quand les Allemands dorment, (Wenn alle Deutschen schlafen), de Frank Beyer, 1995 : des enfants s’évadent du ghetto
Le Pianiste de Roman Polanski, France-Pologne-GB, 2001
Sobibor, 14 octobre 1943, 16 h, Claude Lanzmann, 95 min, 2001
Sonderkommando, Auschwitz-Birkenau, documentaire d’Emil Weiss, 2007, 52 min
Dossier télédoc du CNDP :
http://www2.cndp.fr/TICE/teledoc/mire/teledoc_sonderkommando.pdf
Ravensbrück :
Sisters in the Resistance, film de Maia Wechsler, Etats-Unis, 2000
Le Verfügbar aux Enfers, 2007, 58 min, David Ünger
Mémoire Demain, DVD-ROM de l’Union des déportés d’Auschwitz :
Mémoire demain, un DVD-ROM de l’Union des déportés d’Auschwitz, sur Auschwitz, Auschwitz-Birkenau

 Organismes officiels

http://www.education.gouv.fr/cid56461/mene1112946n.html
Fondation pour la mémoire de la déportation, responsable de la brochure :
http://www.fmd.asso.fr/web/index.php
La Fondation de la résistance :
http://www.fondationresistance.org/pages/actualites/theme-2011-2012-concours-resistance-deportation_actu318.htm
Le CRDP et le MRN :
http://www.crdp.ac-creteil.fr/cmsj/index.php/animation/concours/concours-de-la-resistance

- Manifestations publiques :

Le Cercle d’étude, Ciné-Histoire, les Amicales des camps d’Auschwitz (UDA), Bergen-Belsen, Buchenwald-Dora, Dachau, Mauthausen, Neuengamme, Ravensbrück, Sachsenhausen, organisent une projection suivie d’un débat et de témoignages, le Vendredi 13 Janvier 2012, 9h-12h30
à l’Auditorium de la ville de Paris - Hôtel de ville
Les Marches de la mort. Les Évasions janvier-avril 1945

évènements passés :
- Ciné-histoire et MRN, Vendredi 16 décembre 14h 30
« Résister dans les camps nazis »
Auditorium de l’Hôtel de Ville
« Résister dans les camps nazis » CNRD 2012

- Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris/ Musée Jean Moulin de 10 à 12 heures, samedi 26 novembre 2011, "Résister dans les camps nazis, en partenariat avec l’Amicale de Buchenwald, Dora et Kommandos" par Christine Levisse-Touzé
http://www.memoresist.org/Conference-Resister-dans-les-camps.html

- Jeudi 1er décembre 2011 à 14 h : Conférence de présentation au lycée Janson de Sailly ( 106, rue de la Pompe 75016 Paris) organisée par l’association M.E.R. Inscription obligatoire avant le 25 novembre 2011 : auprès de M.E.R. par mél
memoresist@m-e-r.org , par courrier M.E.R. - 18, place Dupleix 75015 Paris ou par fax : 01 45 67 64 24.

- Jeudi 15 décembre 2011 à à partir de 13 heures 30 : Conférence au Palais des Arts et des Congrès d’Issy-les-Moulineaux par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
25 avenue Victor CRESSON, 92130 Issy-Les-Moulineaux
(métro L12 station Mairie d’Issy)
Pour vous inscrire : http://www.fmd.asso.fr/updir/70/concours_2012.doc]

N.M., D.L., H.F., M.G., MB. juillet 2011- janvier 2012

[1Cf. les livres Témoignages sur Auschwitz et Une Française juive est revenue de Suzanne Birnbaum


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 13883 / 970408

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Publications du Cercle  Suivre la vie du site DVD Cercle d’étude et l’UDA, CNRD   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License