Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 379
Appel pour la sauvegarde du fort de Romainville - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Appel pour la sauvegarde du fort de Romainville

Pour la création d’un musée de la résistance des femmes.
mardi 20 novembre 2018

40% des femmes arrêtées de la Résistante française sont passées par le fort de Romainville. Dans le cadre du projet du Grand Paris, le fort doit être préservé et devenir un musée de la résistance des femmes.

« Comité de soutien pour la sauvegarde du fort de Romainville pour la création d’un musée de la résistance des femmes » hôtel des Fondations- 30 boulevard des Invalides – 75007 Paris

 Internement

Les oubliés de Romainville, Thomas Fontaine

Des hommes et des femmes internés durant la seconde guerre mondiale au fort de Romainville :

- 1940, un camps d’internement utilisés par les nazis en France pour les étrangers, les juifs, les prisonniers de guerre

- 1941-1942, réserve d’otages de la Sipo-SD (Gestapo), fusillés au Mont Valérien.
Ce sont les Sühnepersonen, victimes expiatoires de mesures de représailles.
Lire Charlotte Delbo, Auschwitz et après, le départ des hommes le 20 septembre 1942 Mont Valérien. Le 21 septembre 1942, exécution de 116 otages.

- 1943-1944, antichambre des camps nazis en vue de la déportation dans des camps de travail : résistants et politiques partent de Romainville dont plus de 40% de femmes.

- Le 15 août 1944, 200 personnes sont déportées par Pantin, les hommes vers Buchenwald les femmes vers Ravensbrück. Des femmes enceintes, restent.

- Dans la nuit du 19-20 août 1944, des "Géorgiens" de l’armée de Vlasov mitraillent 11 personnes dans le Fort.

Ainsi, de 1940 à 1944, 7 000 personnes, dont une moitié de femmes, y furent détenues, huit sur dix furent déportées.
Des internés, fusillés ou déportés.

Le 24 août, Charlotte Delbo est transférée avec ses camarades au fort de Romainville. Elle est photographiée, enregistrée, identifiée sous le n° 661. Danielle Casanova et Marie-Claude Vaillant-Couturier organisent un journal clandestin (Le Patriote de Romainville). Marie-Claude Vaillant-Couturier donne des cours d’histoire politique, Charlotte Delbo des cours de théâtre.

Plaque du Convoi du 24 janvier, fort de Romainville, photo UH.

Le 24 janvier 1943, le premier convoi de résistantes et de prisonnières politiques envoyées à Auschwitz, le convoi des « 31 000 » est partie de Romainville, avec Charlotte Delbo.

Lise Lesèvre, Renée Rigault, Madeleine Odru, Anise Postel-Vinay, Denise Vernay, Lise London, Danièle Casanova, Serge Choumoff, André Biver, Simone Sampaig, Maï Politzer, MarieElisa Nordmann, Marie-Claude Vaillant-Couturier...

« Et puis je les (les camarades) ai revus à Romainville. Je dois dire que, quand nous nous sommes retrouvés, cela a été le bonheur. Nous n’étions plus seuls. Nous nous sommes entraidées les unes les autres. Il y avait beaucoup de femmes de fusillés. C’était très dur mais chaque fois qu’un mari tombait nous la supportions toutes un peu. La solidarité était parfaite. » Charlotte Delbo

 Le Comité de sauvegarde

Nous demandons que :

- La caserne historique et les casemates où furent emprisonnés les résistants hommes et femmes, ainsi que le lieu du massacre de 1944, soient préservés,

- La cour du Fort, ancienne cour des détenue.e.s, soit également conservée dans son périmètre actuel,

- Une partie des bâtiments existants soit utilisée pour la création d’un musée de la résistance des femmes, car il n’existe à ce jour, aucun lieu mémoriel dédié au rôle des femmes dans la résistance, qu’elles soient ou non passées par Romainville.

http://www.afmd.asso.fr/pour-la-sauvegarde-du-Fort-de.html

https://fortderomainville.wordpress.com/

http://www.fndirp.asso.fr/wp-content/uploads/2017/10/PR923-mail-11.pdf
https://criminocorpus.hypotheses.org/33128




Compiègne, Drancy, Romainville, des camps allemands autour de Paris.

Etudier la déportation de répression et la déportation de persécution
Marie-Claude Vaillant-Couturier, déportée à Auschwitz et à Ravensbrück
DVD (5) : CNRD La répression de la Résistance en France : des résistants déportés témoignent
Danielle Casanova, résistante communiste, convoi du 24 janvier.
Charlotte Delbo, résistante, écrivain de la déportation, par Ghislaine Dunant
"Charlotte Delbo" de Violaine Gelly, Paul Gradvohl
Le camp de Mauthausen, 1938-1945, Autriche

CHOUMOFF Serge, Les assassinats nationaux-socialistes par gaz en territoire autrichien, 1940-1945, Mauthausen-Studien, 2000
DELBO Charlotte, Le convoi du 24 janvier, Paris, Éditions de Minuit, Coll. Grands Documents, 1965, 303 p.
DUNANT Ghislaine,Charlotte Delbo. La vie retrouvée, Grasset, 2016, 608 p.
FONTAINE Thomas, Les oubliés de Romainville : Un camp allemand en France (1940-1944), Tallandier, 2005.
FONTAINE Thomas, ZAIDMAN Sylvie, CLESSE Joël, Graffiti de résistants sur les murs du fort de Romainville (1940-1944), Libel,l 2012.