Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 379
Mondes tsiganes. La fabrique des images. Au-delà des clichés - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Mondes tsiganes. La fabrique des images. Au-delà des clichés

exposition au Musée national de l’histoire de l’immigration
mardi 13 mars 2018

Mondes Romanes, une population discriminée, soumise à des préjugés.
Ceija Stojka à la Maison rouge

Mondes tsiganes. La fabrique des images, exposition en deux volets qui explorent le rapport de la photographie aux Roms, Manouches, Kalé-Gitans.
13 mars-26 août 2018, Mondes tsiganes, Palais de la Porte dorée, 293, avenue Daumesnil - 75012 Paris : exposition photos : Les Gorgan, 1995-2015, photos de Mathieu Perrot.

Affiche exposition Tsiganes

Rosa à gauche, Simeza à droite, Femmes de la Kumpania de Pulika, années Trente, photo de Jan Yoors .
Jan Yoors (1922-1977) [1] suit des Roms Lovara et vit avec la famille de Pulika. Il va faire de la Résistance avec eux. Après un passage par New York, il les retrouve quarante ans plus tard.

Bohémiens, Calo, Gitans, Gipsy, Manouches, Rroms, Romani, Sinti, Yeniches (voyageurs en Allemagne), les noms des Tsiganes :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Roms
Une langue commune le romani.

 Les Tsiganes dans le monde

Les Romanis voyagent sur tous les continents. Les Tsiganes participent aux migrations des Européens au XIXe et XXe vers les nouveaux mondes. En Australie, en Afrique du Sud, en Amérique, aux Etats unis, Uruguay, Chili, Canada, Mexique, Brésil...

Le monde d’hier :
Ils sont chaudronniers, artisans, musiciens, vendeurs de chevaux.
Allemands et Français refoulent les montreurs d’ours :

« A cheval sur la frontière »
  • Les Tsiganes en Europe du Nord
    August Sander : 1876-1964, photos Fahrendes Volk, Zigeuner und Landstreicher, du peuple du voyage, Tsiganes et vagabonds, Sinti allemands, musiciens, artistes itinérants.
    Laslo Moholy-Nagy, film Großstadt Zigeuner, Les Tsiganes des métropoles, 1932.
  • Les Tsiganes en Europe centrale et orientale
    Tchécoslovaquie, Roumanie, Moldavie, Hongrie, Transylvanie, Bulgarie, Syrie, Iran.
  • Les Tsiganes en Méditerranée et au Moyen Orient
    quartier de Sulukule à Istanbul dont ils sont chassés aujourd’hui.
  • Les Tsiganes en Amérique
    Dans le Maryland, à New York, les Kaslov, des Roms russes se produisent dans un spectacle de danse : "Les enfants romani" en 1939.

Pendant la première guerre, les Tsiganes français combattent. Des "Romanichels" [2] (Autriche-Hongrie, Alsace et Lorraine sont détenus dans des camps près de Crest et de Bordeaux. Les enfants de moins de 16 ans sont considérés comme suspects.
Camp de Beaudésert, Mérignac

Internement des Tsiganes, carte des camps en France :
https://le-cartographe.net/dossiers-carto-91/europe/160-linternement-des-tsiganes-en-france-1940-1946

 La persécution des Tsiganes

par les nationaux-socialistes et le régime de Vichy

  • L’album de Friedel Bohny-Reiter au camp de Rivesaltes, camp pour les Républicains espagnols, puis camp d’internement familial pour étrangers et suspects, pour les juifs et les nomades.
    Album Friedel Bohny-Reiter

    Des Manouches d’Alsace et Lorraine et des Gitans du sud de la France y sont internés.

  • Un monde de camps
    Le régime de Vichy installe le camp de Saliers, près d’Arles, au milieu des marais de Camargue.

Mémoires tsiganes, l’autre génocide, de Juliette Jourdan et Idit Bloch, avec Henriette Asséo, Kuiv Productions, 2011, 1 h 10.

film "Mémoires tsiganes", Fata Dedic, Antoine Lagrené, Milka Goman, Willi Horwath, Ceija Stojka, André Pierdon

Les Tsiganes dans l’Europe occupée : entre persécutions et génocide
La persécution des Tsiganes par le régime nazi et le régime de Vichy

Des Tsiganes participent à la résistance Raymond Gurême, déporté, interné.

Raymond Gurême

 Après 1945, un monde qui change

Avec l’urbanisation, la transformation des campagnes, le mode de vie change.
Les roulottes en bois sont abandonnées, les métiers forains se transforment, chaudronnerie, vannerie disparaissent. Les Roms ont du mal à trouver des aires d’accueil.

Photos d’aujourd’hui Mateo Maximoff, écrivain gitan, photographe [3]
Les Gorgan, 1995-2015, photos de Mathieu Perrot

L’exposition :
http://www.histoire-immigration.fr/mondes-tsiganes
Dossier
http://www.histoire-immigration.fr/sites/default/files/atoms/files/dp_mondes-tsiganes.pdf

Divers articles et références sur les Tsiganes :
http://clioweb.canalblog.com/tag/tsiganes

Ceija Stojka à la Maison rouge 23 février-20 mai 2018
Ceija Stojka, une artiste rom dans le siècle

Les Tsiganes en France aujourd’hui

Un superbe catalogue :
Mondes tsiganes, Une histoire photographique (1860-1980), Musée national de l’histoire de l’immigration/Actes Sud, 2018
PESCHANSKI Denis, Les Tsiganes en France, 1939-1946, Contrôle et exclusion, avec la collaboration de Marie-Christine Hubert et Emmanuel Philippon, CNRS Éditions, 1994, rééd. 2010
De nombreuses animations sont programmées au Musée de l’immigration.
Écouter Denis Peschanski : Exception, exclusion, extermination
http://www.histoire-immigration.fr/agenda/2010-07/la-france-des-camps-1938-1946

[1YOORS Jan, Tsiganes. Sur la route avec les Rom Lovara, éd. Phébus, 2004, 288 p. (The Gypsies, 1967).
YOORS Jan, La croisée des chemins, la guerre secrète des Tsiganes, 1940-1944, éd. Phébus, 1992

[2Romanichels : romaní chavé, les enfants des Roms » en langue romani.

[3MAXIMOFF Matéo, Dites-le avec des pleurs, Concordia, 1990