Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Les Tsiganes en France aujourd’hui - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Les Tsiganes en France aujourd’hui

Romaphobie
lundi 11 juin 2012

Peuple sans territoire compact, les Roms n’ont jamais eu de revendications territoriales, mais sont liés par une conscience identitaire, une origine, une culture et une langue communes. En France, ils sont environ un demi-million (Roms ou Tsiganes originaires des Balkans et de l’Est, Manouches d’Europe occidentale et Gitans de la Péninsule ibérique). Environ 3 % sont nomades.
Face à la montée de la xénophobie et du racisme, de l’intolérance, il est urgent de prendre position. Des propos intolérables ont été tenus par le député-maire UDI de Cholet en juillet 2013. On attend des réactions de la part de l’Assemblée.
Z : Écrire Tsigane et pas tzigane (=Z, pour le Zigeuner des nazis)

Les Roms en France et en Europe :
http://visionscarto.net/tag/roms

Les Roms et les « gens du voyage », sont le groupe « qui est confronté au plus grand rejet de la part de la population » en France, même si la tolérance à leur endroit a elle aussi progressé.
Rapport sur la lutte contre le racisme 2016 de la CNCDH :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/03/30/intolerance-racisme-et-antisemitisme-restent-a-un-niveau-bas-dans-la-societe-francaise_5103081_3224.html

"« A bras ouverts » : racisme à haute dose" :
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/cinema/articl...
http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/04/05/a-bras-ouverts-racisme-a-doses-allopathiques_5106367_3476.html
" Le bréviaire de la haine et du mépris est complet" :
https://blogs.mediapart.fr/jacques-debot/blog/070417/romstorie-memoire-en-defense-des-roms-diffames-par-le-film-bras-ouverts

FARHI Moris, Les Enfants du Romanestan, Éditions Bleu autour, 2016, (Children of the Rainbow, Londres, Saqi Books, 2001), traduit par Martine Chard-Hutchinson et Agnès Chevallier, 2016, 448 p.
Les Enfants du Romanestan par Moris Farhi (Bleu autour)

Manifeste « Dignité pour Léty ! »
"à Léty, en République Tchèque, à une heure de route au sud de Prague. Là, le camp établi en 1939 pour y détenir différents types de prisonniers a été transformé en camp de concentration exclusivement pour Roms de juillet 1942 à sa fermeture en août 1943. Des centaines de Roms y ont été réduits à l’état de travailleurs forcés, sont morts sur place ou en déportation à Auschwitz-Birkenau."
Une ferme porcine a été construite sur ce lieu avec des aides de l’Europe.
http://www.egam.eu/manifeste-dignite-pour-lety/

16 et 17 mai 2015 : fête de « l’insurrection gitane », symbole des résistances d’hier et d’aujourd’hui :
http://www.depechestsiganes.fr/16-et-17-mai-fete-de-linsurrection-gitane-symbole-des-resistances-dhier-et-daujourdhui/
Programme :
http://www.insurrection-gitane.com/?page_id=31

Amnesty International fête la journée internationale des Roms
Le samedi 11 avril 2015, Place de la Bastille à Paris, sur le Terre-plein de l’Arsenal
de 14h30 à 16h30.
Une place pour les Roms

- CERCIL : Sur l’aire d’accueil des Gens du Voyage, mardi 20 janvier 2015 : inauguration de l’exposition de la poétesse Papusza jusqu’au 20 février 2015, 2374 avenue de la Pomme de Pin.



















- Un jeune Rom lynché à Pierrefitte-sur-Seine

Rien à voir ? D’Ilan à Darius
"occulter le racisme du lynchage, c’est renoncer à chercher, au-delà des coupables, les responsables." Eric Fassin
http://blogs.mediapart.fr/blog/eric-fassin/250614/rien-voir-d-ilan-darius

http://internacional.elpais.com/internacional/2014/06/17/actualidad/1402997701_285912.html

Enlèvement, séquestration, lynchage, coma
"un acte barbare"
« Ici, c’est la violence aveugle, tout le monde est en colère », dit un habitant du quartier des Poètes, à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), où un jeune Rom a été retrouvé inconscient, dans un caddie, après avoir été enlevé, séquestré et battu. Mais le drame ne provoque pas la consternation générale », écrit Carine Fouteau dans Médiapart.
Mardi 17 juin 2014, Darius, 16 ans, la figure fracassée, demeurait dans le coma, entre la vie et la mort.
http://www.mediapart.fr/journal/france/170614/un-jeune-rom-lynche-dans-ce-quartier-le-dialogue-cest-le-sang

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/06/19/portrait-robot-de-la-cite-des-poetes_4440704_3224.html

Roms et riverains, une politique municipale de la race, Eric Fassin, Carine Fouteau, Serge Guichard et Aurélie Windels, La Fabrique, 2014, 227 p.

 Le sens des mots

Le sens des mots : où se nichent le racisme et la xénophobie

Il y a fort longtemps, le premier ministre, Raymond Barre, avait déclaré sur TF1 : « Cet attentat odieux [de la rue Copernic] voulait frapper les Israélites qui se rendaient à la synagogue et il a frappé des Français innocents qui traversaient la rue Copernic ». On a beaucoup commenté, à l’époque et depuis, ce « lapsus » révélateur d’une pensée raciste enfouie, inavouée, sans doute même inconsciente.

Aujourd’hui beaucoup moins de voix se sont élevé lors des formulations médiatiques concernant un « fait divers » du début de l’été 2014 : un jeune garçon, Darius, a été battu à mort par un groupe d’individus le 13 juin. Cette « affaire » ne vous dit sans doute déjà plus rien. Car les média n’ont pas formulé ainsi le récit de ce drame. Chaque radio, télévision, journal a alors indiqué qu’un jeune Rom avait été agressé, lynché et tué.

Pourquoi préciser systématiquement ses origines ? Il est à noter que depuis quelques années une confusion (volontaire ?) est entretenue entre « Roms »/Rroms, « Roumains », « Tsiganes » ou « Gitans » (voir l’article et ses annexes sur le site du Cercle d’étude : http://www.cercleshoah.org/spip.php...).
Comment peut-on dire, comme l’a fait la procureure de la République, que « l’agression ultraviolente du jeune Darius n’a, a priori, rien à voir avec ses origines roms » et rappeler pourtant à chaque fois ces origines ?

Publier les « témoignages » évoquant les problèmes locaux avec les Roms, décrivant les Gitans/Roumains qui couraient vers leurs maisons poursuivis par une douzaine de jeunes de la cité, parlant, alors que personne n’avait été alors arrêté, de suspects d’origine africaine me paraît très dangereux. On sort du compte-rendu concernant une personne et on stigmatise un peu plus un groupe.

La présentation des « faits » racontait que suspecté d’un cambriolage, Darius avait été victime d’un règlement de comptes. Sans qu’on connaisse avec certitude l’identité du cambrioleur, Darius a été pourchassé, enlevé, retenu le temps de demander une « rançon » puis battu à mort : « si ce n’est toi, c’est donc ton frère ou quelqu’un des tiens » ! Le vieux cliché « Roms = voleurs » est donc martelé insidieusement une fois de plus.
Parfois d’ailleurs, c’est ouvertement que la stigmatisation est faite. Ainsi le maire PS de Pierrefitte-sur-Seine, Michel Fourcade, dès la découverte du corps de Darius, a manifesté d’emblée sa « compréhension » pour ceux qui auraient été excédés par ce garçon interpellé à plusieurs reprises en juin et par des cambriolages qui se seraient multipliés depuis l’arrivée des Roms ! La présomption d’innocence est bafouée ; les victimes ne sont plus celui qui a été tué ; un groupe est présumé coupable et donc pour certains il est « compréhensible » que l’un de ses membres soit persécuté !

La « rançon » de dix ou quinze mille euros exigée auprès de très pauvres, aussi absurde qu’elle soit, semble dans la logique d’autres clichés. Ainsi Brice Hortefeux, alors ministre de l’intérieur, avait déclaré bien avant ce meurtre : « Nos compatriotes sont parfois un peu surpris quand ils voient de très grosses cylindrées tirer des caravanes ». La confusion atteint son comble et les amalgames faux s’additionnent : Roms (ou Gitans, Tsiganes) = voleurs = nomades = riches.

Eric Fassin, sociologue (université Paris VIII) affirme dans une tribune publiée par Libération  : « Occulter le racisme du lynchage, c’est renoncer à chercher, au-delà des coupables, les responsables. Autrement dit, c’est dénier la responsabilité des politiques dans la montée de la romaphobie. [… ] Dans les discours publics, les « dérapages » sont si nombreux, et tellement délibérés, qu’il convient de parler d’un véritable glissement de terrain. »

Les « faits divers » concernant des actes violents contre les Roms, véritables actes de « justiciers » autoproclamés (mise à feu de campements, agressions, expulsions sauvages) sont racontés dans les média, rarement dénoncés : telle maire affirme ne pas les cautionner mais les comprendre, tel autre annonce que si un de ses concitoyens commet l’irréparable contre un Rom, il le soutiendra !

Amnesty International, dans un rapport sur les violences racistes contre les Roms, fait le lien pour la France entre racisme ordinaire et politique d’État : laisser faire, c’est aussi faire faire par les citoyens, qualifiés de « riverains », la politique d’expulsion des pouvoirs publics ; cautionner l’irresponsabilité des responsables nous permet de nous laver les mains de nos propres responsabilités.

Il est à noter qu’en cette mi-juillet 2014, les média ne parlent bien sûr plus de cette affaire et qu’on ne sait pas s’il y a eu des arrestations !
Martine Giboureau, 15 juillet 2014

- ROMA PRIDE 2014 Le dimanche 5 octobre de 14h à 18h, sur la Place de la République à Paris

- Voleurs de poules et flamenco !

Le Cirque Tsigane Romanès, de retour 2015.

du 19 octobre 2013 au 23 février 2014, les vendredis et samedis à 20h30, le dimanche à 16h30
42-44 Boulevard de Reims, 75017 Paris, Métro Porte de Champerret
Site Internet du cirque tsigane Romanès : http://www.cirqueromanes.com/

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/17/je-ne-veux-pas-m-integrer-mais-circuler_3497207_3232.html?xtmc=cirque_romanes&xtcr=1

Délia Romanès : « A l’époque, le mot Rom n’existait pas »
http://blogs.rue89.com/le-jour-ou-je-suis-devenu-francais/2013/10/18/delia-romanes-lepoque-le-mot-rom-nexistait-pas-231401

 Roms et gens du voyage

campement porte d’Aubervilliers, 30 nov. 2013, photo UH
  • « Quatre-vingts pour cent des Tsiganes européens n’ont pas bougé de leurs pays respectifs depuis deux ou trois siècles » Henriette Asséo.
    ..." l’errance de campement en campement, au gré des expulsions de terrains conduites par les forces de police."
    http://lmsi.net/Les-nouveaux-parias
  • ( les " gens du voyage " sont français)
    Les Roms sont de Roumanie et de Bulgarie.
    Ils seraient environ 15 000 en France.

"16 949 personnes réparties dans 394 campements. La majorité se trouve sur le territoire depuis plus de cinq ans. L’Île-de-France concentre près de quatre campements sur dix. 1 300 personnes ne disposent d’aucun traitement des déchets et 3 700 personnes vivent sans accès à l’eau courante." 2013
http://www.rue89.com/2013/09/27/rapport-les-roms-les-chiffres-inedits-246122

  • Roms & Riverains, Une politique municipale de la race, La Fabrique, 2014, 230 p.
    "Pourquoi les Roms attirent-ils toutes les haines, les suspicions, les comportements de rejet, d’exclusion, etc. ?"
    http://www.gisti.org/spip.php?article3347
    "Le discours de Grenoble" de N. Sarkozy date de l’été 2010.
  • Les pouvoirs publics et les Roms migrants en situation précaire en France. Changement de gouvernement, changement de politiques ?
    http://urbarom.crevilles-dev.org/fr/calendrier/view/373
    Journée d’études Les pouvoirs publics et les Roms migrants en situation précaire en France. Lundi 27 mai 2013 - 9 h-18 h
    Sciences Po, Salle de conférence du CERI 56, rue Jacob 75006 Paris
    Email : Gregoire.cousin@msh-paris.fr

 Gustave Flaubert

« Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s’étaient établis à Rouen. Voilà la troisième fois que j’en vois et toujours avec un nouveau plaisir. L’admirable, c’est qu’ils excitaient la haine des bourgeois, bien qu’inoffensifs comme des moutons.
Je me suis fait très mal voir de la foule en leur donnant quelques sols, et j’ai entendu de jolis mots à la Prud’homme. Cette haine-là tient à quelque chose de très profond et de complexe. On la retrouve chez tous les gens d’ordre.
C’est la haine que l’on porte au bédouin, à l’hérétique, au philosophe, au solitaire, au poète. Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis toujours pour les minorités, elle m’exaspère. Il est vrai que beaucoup de choses m’exaspèrent.
Du jour où je ne serai plus indigné, je tomberai à plat, comme une poupée à qui on retire son bâton. » Gustave Flaubert, lettre à George Sand, Croisset, vers le 15 juin 1867.

  • Le carnet de circulation a cent ans.
    Le carnet anthropométrique est institué par la loi de 1912 sur les nomades, pour les Tsiganes, Roms et Manouches installés en France.
    La loi de 1969 abroge le carnet anthropométrique :
    . Le livret spécial A : sur l’exercice des activités économiques ambulantes . Le livret spécial B pour les salariés
    . Le carnet de circulation visé tous les 3 mois, pour ceux qui n’ont pas une activité salariée fixe.
    Le Conseil constitutionnel abroge le carnet de circulation des gens du voyage en octobre 2012. La disposition les obligeant à attendre trois ans avant de pouvoir s’inscrire sur les listes électorales dans la commune à laquelle ils ont choisi de se rattacher est supprimée. Une commune de rattachement est obligatoire.
    Le « livret » de circulation, qui doit être visé tous les ans, est maintenu.
  • Gens du voyage est une catégorie juridique du droit français, mise en circulation par deux décrets de 1972, pour désigner ceux qui ont une activité ambulante. La plupart des voyageurs sont des citoyens français.
    La loi Louis Besson du 31 mai 1990 oblige les villes de plus de 5000 habitants à prévoir des conditions de séjour pour les gens du voyage.
    Elle est complétée par la loi du 5 juillet 2009.
    Roms et Gens du voyage, décrets divers  :
    http://www.vie-publique.fr/chronologie/chronos-thematiques/roms-gens-du-voyage.html

 Bibliographie

- Persécutions des Tsiganes, Petit Cahier 2e série n°19 : Persécutions des Tsiganes en Europe occupée. Histoire et mémoires d’un génocide
Le 13 novembre 2013 a eu lieu, à UDA, la présentation du film Mémoires tsiganes, 14h30. Débat avec Idit Bloch, réalisatrice.

Les Tsiganes dans l’Europe occupée : entre persécutions et génocide

  Evènements

- Ce samedi 22 juin 2014 au Cercil, musiques juives et tsiganes d’Europe de l’est
http://cercilactu.blogspot.fr/

- Le Mouvement antiraciste européen est très heureux de vous inviter, avec son partenaire l’Union Française des Associations Tsiganes - UFAT à participer à la Roma Pride - Mobilisation pour la dignité du monde du voyage ! 2013

Roma pride Bastille 2013

Le programme :

  • Jeudi 3 octobre 2013
    En partenariat avec La Règle Du Jeu, présentation en avant-première du film ours d’argent à Berlin, An épisode in the life of an iron picker, relantant une histoire de Roms bosniens.
    Exceptionnellement, le réalisateur, Danis Tanovic, césarisé et oscarisé pour No man’s land, viendra spécialement à Paris pour présenter son film et répondre à vos questions.
    La projection sera suivie d’une rencontre-débat avec Marian Mandache, Directeur Exécutif de Romani Criss (plus importante ONG rom et antiraciste de Roumanie) et Anina Ciuciu, auteure de Je suis tzigane et je le reste, puis d’un cocktail.
    La soirée a eu lieu au cinéma Le Saint-André des Arts, 30 rue Saint-André des Arts, Paris 6e
    La bande-annonce du film : http://www.youtube.com/watch?v=dtFrHUktgP8.
  • Samedi 5 octobre ANNULE faute d’autorisation
    Représentation exceptionnelle et gratuite du Cirque Romanès, le seul cirque tsigane d’Europe.
    "Dernier racisme nous concernant, nous ne sommes plus des tziganes, maintenant, nous sommes des « roms »." Alexandre Romanès, Poète, luthiste et directeur du cirque Romanès.
    Les artistes seront heureux de vous rencontrer après la représentation. ANNULE Place de la Bastille, à 19h30. La meilleure manière pour les noctambules de commencer la Nuit blanche, et pour les familles de faire découvrir aux plus jeunes une partie de la culture tsigane...
    http://www.youtube.com/watch?v=lS64lBZ0QJQ.
  • Dimanche 6 octobre 2013, simultanément dans 15 pays européens, grande mobilisation pour la dignité des Roms et des gens du voyage !
    Rendez-vous à partir de 14h, place de la Bastille, pour un moment engagé et culturel : prises de paroles militantes et grand concert !
    Au programme du show présenté cette année par Yvan Le Bolloc’h, fanfare tsigane, danse flamenca, slam gitan, et bien d’autres merveilles vous attendent.
    N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute question ou suggestion : RomaPride EGAM@yahoo.fr.
    Pour vous tenir au courant des dernières informations concernant la Roma Pride, rendez-vous sur le groupe Facebook :
    https://www.facebook.com/events/596....
    Soyons nombreux à nous mobiliser de manière positive, digne et festive pour la dignité des Roms et des gens du voyage !
  • Bohémiens, Gitans, Tsiganes vus par l’exposition «  Bohèmes »
    au Grand Palais à Paris du 26 septembre 2012 au 14 janvier 2013
    "Ainsi cette exposition, qui permet de revoir des tableaux très connus mais surtout d’en découvrir d’autres beaucoup moins célèbres, permet de cerner comment les Bohémiens, Gitans, Tsiganes suscitaient tour à tour, voire en même temps, envie, admiration, méfiance et rejet. Cela permet de nous interroger sur la manière dont les Rroms sont considérés et traités aujourd’hui en France et en Europe, et pourquoi le génocide dont ils ont été victimes dans les mêmes temps que ceux de la Shoah, a tant de mal à être (re)connu de tous.
    http://www.grandpalais.fr/grandformat
    Le petit journal du Grand Palais, Télérama hors-série « Les Bohèmes ; quand l’art vagabonde », Beaux Arts éditions : Bohèmes au Grand Palais
    Martine Giboureau

  Roma Pride 2012

La prochaine Roma Pride se déroulera dans une vingtaine pays européens - dont en France à Paris, Place du Panthéon, à 14 h à Rennes et à Bordeaux - le dimanche 7 octobre 2012.
Outre la France, la mobilisation se déroulera en Norvège, au Danemark, au Portugal, en Italie, en Serbie, en Croatie, au Monténégro, en Albanie, en Ukraine, en Pologne, en République Tchèque, en Turquie, en Roumanie et en Bulgarie
http://jule.linxxnet.de/index.php/2012/10/roma-pride-2012-7th-of-october-in-15-european-capitals/

 EGAM

Mouvement Antiraciste Européen : http://egam.eu/
Le Mouvement Antiraciste Européen EGAM et la Règle Du Jeu vous invitent jeudi 13 septembre 2012 à la soirée "Mémoire des Roms en Europe : une histoire oubliée, un combat d’actualité" à 20h, au cinéma Le Saint Germain, 22, Rue Guillaume Apollinaire, Paris 6e, sur la Place Saint-Germain-des-Prés. introduction avec Sandrine Mazetier, Vice-Présidente de l’Assemblée Nationale, projection du documentaire "Mémoires tsiganes, l’autre génocide", de Henriette Asséo, Idit Bloch et Juliette Jourdan,
débat avec Marian Mandache, Directeur Exécutif de Romani Criss (Roumanie) et Janos Farkas, Président de la communauté des Roms de Gyongyospata (Hongrie).
Contact : Aline Le Bail-Kremer, Responsable Presse & Communication de l’EGAM @ : alinekremer@hotmail.com
Les dirigeants Rom de 15 pays européens ont fait un stage sur la Shoah organisé par Egam et le Mémorial :
Un CR sur le site turc des Romas :
http://www.durde.org/2012/09/shoah-ve-nazi-zulmunun-tarihi/

- Exposition sur les Tsiganes, La Rochelle, semaine pour la paix, juin 2012

  Associations

FNASAT, Fédération nationale des associations solidaires d’action avec les Tsiganes et les "Gens du voyage"
59, rue de l’Ourcq - 75019 Paris ; Tél. 01.40.35.00.04 - Fax 01.40.35.12.40
http://www.fnasat.asso.fr/
La voix des Rroms :
http://rroms.blogspot.fr/
Le collectif Romeurope, soutien et défense des droits auprès de Roms d’Europe de l’Est en France, a recensé 15 000 Roms en France.
http://www.romeurope.org/
Selected recent news :
http://www.rroma.org/
La CIMADE, association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d’asile :
http://www.cimade.org/
Les différents titres de circulation institués en 1969 doivent disparaître, Association défense de la culture tsigane, Louis de Gouyon Matignon :
http://profil.newsring.fr/35769-lou...
Collectif Roms-Lille :
http://www.collectifromslille.org/

NM. Décembre 2012, mars 2013, déc 2013, juin 2014


titre documents joints

PC19, Persécutions des Tsiganes

14 septembre 2013
info document : PDF
410.9 ko

bon de commande


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1892 / 970409

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations diverses  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License