Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Les filières d’exfiltration des nazis (Ratlines) - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Les filières d’exfiltration des nazis (Ratlines)

Les Ratlines (route des monastères) et le Vatican
samedi 12 mars 2016

Adolf Eichmann, Franz Stangl, Gustav Wagner, Erich Priebke, Klaus Barbie, Edward Roschmann, Aribert Heim, Andrija Artuković, Ante Pavelić, Walter Rauff, Alois Brunner, Josef Mengele et d’autres, ont été exfiltrés vers l’Amérique latine ou le Moyen Orient avec la complicité du Vatican.

 Des filières d’exfiltration

Der Vatikan und die Rattenlinie Le Vatican et les échelles de cordes des "rats" qui quittent le navire.
Alois Hudal, archevêque catholique, recteur du séminaire à Rome, a aidé Franz Stangl, commandant de Treblinka, Gustav Wagner, commandant de Sobibor, Alois Brunner, responsable du camp d’internement de Drancy, chargé des déportations en Slovaquie, et Adolf Eichmann, à obtenir des faux papiers.

Je sentis qu’il était de mon devoir après 1945 d’orienter mon travail de charité essentiellement vers les anciens nazis et fascistes, et plus particulièrement vers les prétendus criminels de guerre. Alois Hudal

Les services secrets américains et l’Église catholique ont protégé les nazis et les criminels de guerre, des SS et des Oustachis avec le Père Krunoslav Draganović, en les faisant passer en Amérique latine, en Argentine, mais aussi au Moyen Orient.
Deux routes, par le Brenner, le Sud Tyrol-Rome et le Nord par Mürwik (Flensburg) existaient pour obtenir des faux papiers.

Wie der Vatikan Nazis zur Flucht verhalf

  • La "route des monastères" est empruntée par Adolf Eichmann, Martin Bormann, Josef Mengele, Ante Pavelic...
    70 Jahre Ende 2. Weltkrieg : kreuz und quer : „Die Rattenlinie - Nazis auf der Flucht durch Südtirol,Karin Duregger, ORF Vienne, 2015
    Route des monastères, le Spiegel, 1997
    http://www.spiegel.de/spiegel/print/d-8700913.html

Hans Globke qui a collaboré avec Eichmann, est un agent de liaison de la CIA en Allemagne, conseiller à la sécurité nationale du Chancelier Konrad Adenauer. Aussi l’extradition de Eichmann est-elle retardée pour ne pas qu’il parle au sujet de Globke.

Adolf Eichmann est engagé dans le NSDAP et la SS autrichienne en 1932. Il est à Vienne pour la "Nuit de cristal". Il est chargé d’organiser l’émigration-expulsion des Juifs d’Autriche, puis la solution finale.
En 1945, il se cache, change plusieurs fois d’identité. Sous le nom de Ricardo Klement, il passe en Argentine en 1950 avec un passeport de la Croix Rouge internationale obtenu avec l’aide d’Alois Hudal. Retrouvé en 1960, il est enlevé par le Mossad. Condamné à mort en 1961, il est pendu puis incinéré en 1962.

L’ Église catholique et la persécution des Juifs
Dans le labyrinthe du silence, Im Labyrinth des Schweigen

 Médiagraphie

FORGE Sylvain, La Ligne des Rats, éditions Odin, 2009
FORSYTH Frederick, The ODESSA File, 1972.
ODESSA = Organisation der ehemaligen SS-Angehörigen (Organisation des anciens membres SS) une organisation fictive imaginée par l’auteur qui mêle vérité et fiction, devenu une expression.
Le Dossier ODESSA , film de Ronald Neame, 1974, 130min.
GOÑI Uki, La auténtica Odessa, édition Paidós, Barcelona & Buenos Aires, 2002.
ODESSA . Die wahre Geschichte. Fluchthilfe für NS-Kriegsverbrecher. traduction de l’espagnol argentin, Theo Bruns et Stefanie Graefe, Assoziation A, Berlin/Hamburg 2006, 400 p.
http://edant.clarin.com/diario/2008/11/16/um/m-01804181.htm
SCHIMPF Eckhard, Heilig. Die Flucht des Braunschweiger Naziführers auf der Vatikan-Route nach Südamerika, Appelhans, Braunschweig, 2005.
STAHL Daniel, Nazi-Hunt, South America’s Dictatorships and the Punishment of Nazi crimes(La traque des nazis), Wallstein Verlag, Bd. 15, 2013, 430 p.
STEINACHER Gerald, “The Cape of Last Hope”. The Flight of Nazi War Criminals through Italy to South America. In : Günter Bischof, Klaus Eisterer (Hg.) : Transatlantic relations : Austria and Latin America from 1800 to the present, Studienverlag, Innsbruck, 2006.

  • Simon Wiesenthal, chasseur de nazis
    LEVY Alan, Nazi Hunter : The Wiesenthal File, Londres, Constable & Robinson, 1993, rééd. 2006.
    Tom Segev, Simon Wiesenthal : The Life and Legends, New York, Doubleday, 2010
    The Boys from Brazil (Ces garçons qui venaient du Brésil), Ira Levin

N.M. février 2016


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 659 / 1036145

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Après 1945   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License