Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Les timbres racontent la guerre 39-45 - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Les timbres racontent la guerre 39-45

Mémoires gravées, musée Jean Moulin
mercredi 3 juin 2015

"Mémoires gravées Les timbres racontent la guerre 39-45." exposition jusqu’au 8 Novembre 2015.
CR par Catherine Monjanel

« Mémoires gravées »
« Les timbres racontent la guerre 39-45 ».

C’est une exposition très originale que présente le musée Jean Moulin [1] jusqu’au 8 novembre 2015. En effet c’est par le biais de la philatélie que nous sont présentées la résistance, la déportation et la libération de la France.

De nombreuses ébauches de timbres sont exposées mais peu ont été retenues. Ces esquisses sont allégoriques, bien dans le style de l’époque. On voit des hommes munis de fusil ou d’épée, terrassant l’ennemi allemand, souvent symbolisé par un dragon ou une hydre à plusieurs têtes. Il est à noter qu’aucune représentation féminine ne figure sur ces timbres, pourtant il y eut des maquisardes dont certaines moururent les armes à la main.

La déportation est symbolisée par des mains agrippées à des barbelés et des miradors. Une femme, Marianne, brisant ses chaînes, sur fond de soleil levant ou de flambeau symbolise la France libérée.

L’exposition se poursuit par une vitrine consacrée aux timbres émis à la gloire de Pétain ; de face, de profil…avec ou sans képi…avec ou sans francisque…et à toutes les valeurs faciales !

Savez-vous qu’aujourd’hui encore vous pouvez affranchir votre courrier avec des timbres n’ayant plus cours, comme avec des timbres en francs par exemple (à condition de faire la conversion en euros) mais il est formellement interdit de le faire avec des timbres à l’effigie de Pétain ou ceux émis pour la LVF ( légion des volontaires français contre le bolchevisme).
Il est heureux que l’opprobre national et les lois républicaines les cantonnent désormais aux seuls albums des collectionneurs.

Ne manquez pas, dans la même vitrine, une rareté philatélique ; une lettre destinée à Philippe Henriot [2], envoyée en novembre 1943 et dont l’enveloppe porte un faux timbre « Pétain », imprimé par la résistance, avec le visage du général de Gaulle en lieu et place de celui du Maréchal !

La visite se termine par l’évocation des libérateurs de la France, tant militaires : De Gaulle, De Lattre, Leclerc que civils : Jean Moulin, Estienne d’Orves, Pierre Brossolette, ainsi que d’autres résistants moins connus, mais là aussi les femmes sont souvent absentes puisque sur plus d’une vingtaine de timbres émis dans les années d’après-guerre et consacrés aux héros de la résistance, seules trois femmes sont citées :

Simone Michel-Lévy (1906-1945)
Yvonne le Roux (1882-1945)
Mère Elisabeth (1890-1945)

Rendons-leur hommage.

Cette exposition est très intéressante car par ce support singulier qu’est la philatélie, elle nous invite au travail de mémoire.

http://museesleclercmoulin.paris.fr/les-expositions/memoires-gravees-les-timbres-racontent-la-guerre-39-45

Catherine Monjanel

Pour prolonger
http://clioweb.canalblog.com/tag/timbres44

[1Musée Jean Moulin, Jardin Atlantique 23 allée de la 2e DB (au- dessus de la gare Montparnasse) 75015

[2Philippe Henriot (1889-1944), partisan à outrance de la collaboration, ministre de l’information et de la propagande dans le gouvernement de Laval. Il fut abattu par la résistance le 28 juin 1944.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 336 / 931053

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site CR Livres, films, expos, à lire, à voir, écouter   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License