Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Pingouin et Goéland et leurs 500 petits, film documentaire de Michel Leclerc

Roger et Yvonne Hagnauer, de la Maison d’enfants de Sèvres
mardi 2 novembre 2021

La Maison d’enfants de Sèvres accueille de nombreux enfants « clandestins ».

Bientôt au cinéma l’Estran à Carcans-Maubuisson (33)

Pingouin et Goéland, Yvonne et Roger Hagnauer

Roger et Yvonne Hagnauer, alias Pingouin et Goéland, ont sauvé ensemble des dizaines d’enfants, juifs et non-juifs, pendant la Seconde Guerre mondiale, dans une grande maison à Sèvres, près de Paris.

Des pacifistes qui pratiquent l’École active, imprimerie Freinet, art et culture... dans le mouvement de l’Éducation nouvelle. L’école doit s’adapter à l’enfant qui doit s’approprier les savoirs.

La Maison d’enfants de Sèvres, colonie de vacances de l’Entraide du Maréchal, puis ouverte en permanence en octobre 1941, accueille de nombreux enfants « clandestins » juifs, des enfants perturbés par la guerre, des exclus divers.

Roger Hagnauer raconte :
« Sèvres fut pendant quatre ans un refuge pour hors-la-loi. La directrice était suspendue de ses fonctions enseignantes depuis le début de la guerre. L’économe avait été révoqué de l’Imprimerie nationale par les usurpateurs de 1940. Parmi les institutrices et les professeurs : six victimes des lois de Vichy excluant de l’Éducation nationale les israélites, les francs-maçons, les enfants d’étrangers. Parmi le personnel éducatif, notre cher Marcel Marceau, réfractaire, proscrit comme juif et résistant, avec pas mal d’autres victimes de Vichy. Parmi le personnel de service : une israélite traquée, trois réfractaires au Service du Travail Obligatoire. Ceux-là exerçaient clandestinement une fonction dans la Maison....

Je regarde sur un vieux cahier les dates d’entrée des enfants rescapés de la plus atroce persécution novembre 1941 — juin et juillet 1942 — octobre 1942 — octobre 1943 — janvier, février, mars, avril 1944... Par recoupement, on retrouverait ainsi des moments culminants dans la chronologie de l’extermination. »

« Ce qui est remarquable, c’est qu’il n’y eut jamais d’indiscrétion dangereuse. Ce qui est franchement extraordinaire et miraculeux, c’est que le secret ne fut garanti que grâce à des connivences insoupçonnées ».

Ensemble, nous avons appris.
Bien mieux que dans un livre.
Ensemble, nous avons compris
Qu’il faut aimer pour vivre.

http://lamaisondesevres.org/rev/lum.html

Mais ils ont été accusés de collaboration, épurés, puis lavés de tout soupçon. Yvonne est déclarée Juste par Israël.

A l’aide d’archives des années 1930 à aujourd’hui, Michel Leclerc a construit son film autour des deux personnages Pingouin et Goéland, des intellectuels résistants, anarchistes et pacifistes.

Dans sa famille, dit Michel Leclerc, on ne parlait pas des grands parents maternels qui avaient été déportés. Sa mère a été conduite dans la maison de Sèvres par le mime Marceau.

Kangourou (Marcel Marceau) :
http://lamaisondesevres.org/ami/marc4.html

Histoire des enfants cachés :

Le sauvetage des enfants cachés durant la dernière guerre
PC 28. Le sauvetage des enfants juifs pendant l’Occupation. Une forme de résistance civile

Les enfants, victimes emblématiques des génocides des juifs et des tsiganes

NM, avec l’aide du dossier de presse transmis par le projectionniste de Maubuisson et le site de la Maison de Sèvres.