Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 358
Alice Sommer, internée à Theresienstadt - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Alice Sommer, internée à Theresienstadt

CNRD 2016, la musique à Theresienstadt
jeudi 15 octobre 2015

Alice Herz-Sommer, 1903-2014, musicienne tchèque, internée à Theresienstadt, joue dans une centaine de concert dans ce camp pour les détenus et leurs gardiens.
CNRD 2016

Aliza Herz, née à Prague, morte à Londres.

Alice Herz, avant la guerre
Wiki Communs

Elle est élevée à Prague dans l’empire austro-hongrois, dans une atmosphère intellectuelle où elle côtoie Gustav Mahler, Franz Kafka et d’autres écrivains.
Elle va avec ses parents aux concerts à Vienne, comme l’élite cultivée de l’Empire.

"Mettez le maximum dans votre tête, disait son père, personne ne pourra vous le prendre."
Une partie de sa famille émigre, l’autre est exécutée "pendant qu’elle joue de la musique".

Elle vit dans le ghetto à Prague pendant deux ans. Elle est déportée avec son mari violoniste et son fils de 6 ans à Theresienstadt.

Elle est rentrée dans l’orchestre où elle jouait pour les internés et leurs gardiens, les nazis donnaient le change à la Croix Rouge qui ne voyait qu’un camp modèle lors de ses visites.
Son fils joue dans l’opéra pour enfants Brundibar.

La musique lui a sauvé la vie.
Survivre était une question d’attitude dit-elle. On y a appris ce qui était important.
Son mari est déporté à Auschwitz. Transféré à Dachau, il y meurt du typhus.

Elle a été libérée avec son fils, à Terezin, le 9 mai 1945 par l’armée soviétique.

Theresienstadt - Terezin, une colonie modèle

The Lady In Number 6, La dame du 6. Music Saved my Life, documentaire de Malcolm Clarke, 2013, 38 minutes
Dans le documentaire, Anita Lasker-Wallfisch, déportée à Auschwitz raconte que le violoncelle lui a sauvé la vie. Elle est rentrée dans l’orchestre de femmes, dirigé par Alma Rosé,la fille de la soeur de Gustav Mahler, où elle jouait pour Mengele, "Rêverie de Schumann". Transférée à Bergen-Belsen, elle survit et émigre à Londres. Elle jouait au scrable avec Alice, elle ausi à Londres, le week end, pour "la beauté des mots, la beauté de la vie".

Alice Sommer-Herz, un destin d’exception (Alice Sommer Herz, Das Ganze Leben ist ein Geschenk, Toute la vie est un cadeau), de Christopher Nupen, 2009

Témoignage vidéo, cf. Opéra à Theresienstadt :
http://www.webofstories.com/play/alice.herz-sommer/1

MÜLLER Melissa, PIECHOCKI Reinhard, Ein Garten Eden in mitten der Hölle.(Un paradis au milieu de l’enfer) Ein Jahrhundertleben, Droemer/Knaur, 2006
MÜLLER Melissa, PIECHOCKI Reinhard (2007) A Garden of Eden in Hel l : The Life of Alice Herz-Sommer. Macmillan, illustrated edition, 2007

HERZ SOMMER Alice, STOESSINGER Caroline, Le monde d’Alice. 108 ans de sagesse, Michel Lafon, 2012

http://www.cercleshoah.org/spip.php?article457

Merci à Catherine.

N.M. octobre 2015


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 258 / 870350

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site CNRD  Suivre la vie du site CNRD 2016 Résister par l’art et la littérature   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License