Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Les rafles de juillet 1942

Commémoration au jardin des enfants juifs assassinés
dimanche 1er juillet 2012

« Il y a 70 ans, l’Allemagne nazie, suite à la conférence de Wannsee, mettait en œuvre un programme méthodique d’élimination des Juifs d’Europe. En France, en cette seule terrible année 1942, près de 43 000 Juifs, en grande partie d’origine étrangère, furent déportés... »

  • Commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’ au jardin mémorial des enfants du Vél’ d’Hiv’, rue Nélaton, (Paris XVe), où sont gravés, sur un mur en pierre calcaire les noms des 4 000 enfants déportés et assassinés, après la rafle du Vél’ d’Hiv’.
    16 juillet 2022.
Photo Dominique Dufourmantelle, 16 juillet 2022

  • Commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’ au jardin mémorial des enfants du Vél’ d’Hiv’, rue Nélaton, où sont gravés les noms des 4000 enfants déportés et assassinés. 2021
    Square Nelaton, Serge Klarsfeld, photo D. Dufourmantelle, 2021

Jardin à l’emplacement du Vélodrome d’hiver détruit en 1959.

Jardin mémorial des enfants photo Dominique Dufourmantelle, 2021
  • Commémoration de la Rafle du Vél’ d’Hiv’ du 16 juillet 1942, Mairie Paris Centre, 16 juillet 2020

Le 15 juin 1942, Dannecker conçoit un programme trimestriel visant à déporter 40 000 Juifs français.

41 951 Juifs sont déportés entre le 27 mars et le 11 novembre 1942.

Rafles du troisième, 2020

Histoire et Mémoire du 3ème et la Mairie Paris-Centre, vous invite à la Cérémonie de la Rafle du 16 juillet dans le 3e, Jeudi 16 juillet, venez pour qu’ils ne soient pas oubliés 11h devant le 14 rue de Bretagne, ancien garage où furent parqués provisoirement les victimes. Puis nous nous rendrons en cortège au square du Temple-Eli Wiesel devant la Stèle des tout petits dont nous lirons leur nom. Dépôt de gerbes et allocutions

« Vent printanier » [1], la Grande rafle dite aujourd’hui Rafle du Vél’ d’Hiv’. 16 et 17 juillet 1942  [2] :
http://www.ina.fr/video/CAF94005628

La commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’ aura lieu dimanche 22 juillet 2018.

9h30 Place des martyrs juifs du Vel’ d’Hiv’, Quai de Grenelle 75015 Paris

Commémoration de la Rafle du Vél’ d’Hiv’, 70e anniversaire, 2012

- Discours de François Hollande :
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article5080

- Discours de Raphaël Esrail, Président de l’Union des Déportés d’Auschwitz, 22 juillet 2012
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article227

- Discours d’Yvette Lévy, ancienne déportée :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article228

 Les rafles de juillet 1942

cérémonie au lycée Jacques Decour, en souvenir des enfants déportés, en présence de Madame S. Veil. NM

Carte des arrestations des enfants juifs à Paris  :
http://sig.tge-adonis.fr/Paris1942/

Adam Rayski. 16 et 17 juillet 1942, La rafle du Vélodrome d Hiver :
http://docplayer.fr/3675154-Adam-rayski-16-et-17-juillet-1942-la-rafle-du-velodrome-d-hiver.html (Adam Rayski a été témoin au lycée Edgar Quinet en 1993)

Ciné-Histoire, UDA et CERCIL, vous prient de bien vouloir assister à la journée d’étude sur le thème : Les rafles de juillet 1942
lundi 25 juin 2012 de 9h à 12h et de 14h à 17h
_* Ciné-Histoire
Catherine Vieu-Charier, Adjointe au maire de Paris, chargée de la Mémoire et du Monde combattant, avec Nicole Dorra, Présidente de l’association Ciné-Histoire, Raphaël Esrail, Président de l’Union des Déportés d’Auschwitz, Hélène Mouchard-Zay, Présidente du Centre d’Étude et de Recherche sur les Camps d’Internement dans le Loiret.

invitation rafle


- Matin 9h :
• Accueil des participants par Madame Catherine Vieu-Charier.
• Les accords Oberg-Bousquet par Serge Klarsfeld
• La préparation de la rafle (archives de la police française) par J.M. Berlière [3]
• Les représentations de la rafle au cinéma par Ophir Levy, historien de cinéma :
extraits des films :

 Les guichets du Louvre

. Les guichets du Louvre, Michel Mitrani, 1974, avec Christian Rist, Christine
Pascal, Judith Magre.
« Le 16 juillet 1942, Paul, un étudiant, apprend que la police a totalement bouclé le quartier Saint-Paul, à Paris, pour arrêter tous les Juifs qui y vivent. Révolté, il veut tout mettre en œuvre pour sauver le maximum de vies. Après avoir rejoint le quartier complètement investi par les forces de police, il tente de convaincre les Juifs de renoncer au port de l’étoile jaune et de s’enfuir. Peine perdue sauf pour une jeune fille, Jeanne. Il parvient à l’accompagner chez son patron, un fourreur travaillant pour les Allemands... »
Vendredi 16 juillet 2021, 22H15 Mémorial de la déportaion, square de l’île de France
« Le film, Les guichets du Louvre relate en partie l’histoire personnelle de Roger Boussinot auteur du roman éponyme. Étudiant en philosophie à Bordeaux puis à Paris, il se rend le 16 juillet 1942 avec un comité d’étudiants dans le quartier de Saint-Paul dans l’espoir d’aider des Juifs à échapper à la rafle. Roger Boussinot livre son récit autobiographie et de fiction 18 ans après les faits. Il y témoigne alors du zèle de la police française. »
Réservez : Hauts lieux de la mémoire nationale en Île-de-France
06 01 77 02 03
. Monsieur Klein, Joseph Losey, 1976
. La Rafle [4], de Roselyne Bosch, 2010, 115 min.
Une fiction cinématographique, cf. Sylvie Lindeperg, « La voie des images, Quatre histoires de tournage au printemps-été 1944 », 2013, 288 p.
. Elle s’appelait Sarah, Gilles Paquet-Brenner, 2010
. Témoignage de deux enfants du Vél’ d’Hiv’, Sarah Montard [5] et Marcel Weltman
Rafle du Vél’ d’Hiv’ :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/07/27/24787523.html
- Après-midi 14h :
• Projection du film Sans oublier les enfants , de Gilles Chevalier, 55 min, 1995
• Témoignage sur le camp de Beaune-la-Rolande d’Annette Muller [6]
• La mémoire des camps de Beaune-la-Rolande et Pithiviers par Hélène Mouchard-Zay
• La mémoire des enfants à Birkenau par Raphaël Esrail
• La mémoire des Justes
• La mémoire reconnue : les plaques et la mémoire des enfants déportés dans Paris par Catherine Vieu-Charier

 C’était des enfants

- C’était des enfants, déportation et sauvetage des enfants juifs à Paris, expo gratuite à l’Hôtel de ville, du 26 juin au 27 octobre 2012, de 10h à 19 h. tlj sauf dimanches et jours fériés
4 051 enfants de moins de 16 ans sont arrêtés et envoyés dans les camps de Drancy, Beaune-la-Rolande et Pithiviers.


à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris
entrée, 5 rue Lobau, Paris 4 ème
http://www.nousetionsdesenfants.com/
Rachel, Enfant cachée :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/10/26/25420895.html
Une importante activité de sauvetage fut déployée par les éléments clandestins du Comité Amelot :
« Nous décidâmes, raconte Henry Bulawko, d’accroître le placement d’enfants et la diffusion de fausses cartes, avec assistance pour passer en zone Sud. Nos assistantes “aryennes”, accompagnées souvent de leurs maris non-Juifs, sillonnent des régions pour trouver des “planques”. Des parents, rescapés de la rafle ou non visés ce jour-là, qui avaient hésité jusque-là à confier leurs enfants, changèrent d’avis. Cela nous obligea à renforcer le travail de planquage et à effectuer de nombreux voyages en province. »
Le sauvetage des enfants cachés durant la dernière guerre

 Les rafles

rafle : arrestation,« ramassage » de juifs
* « Rafle » du billet vert, 14 mai 1941, à Paris, ou la convocation du billet vert. Des juifs (étrangers) sont convoqués et arrêtés.
La « rafle » du billet vert et l’ouverture des camps du Loiret 1941
* Rafle du 15 août 1941 : arrestation dans le XI e à Paris, de juifs français et étrangers envoyés à Drancy.
* Rafle des notables de décembre 1941, transférés au Camp de Royallieu à Compiègne.
* Rafle du Vél’ d’Hiv’ ou « vent printanier » nom impropre (Laurent Joly)
Les 16-17 juillet 1942 : 4500 policiers français arrêtent 3118 hommes, 5119 femmes et 4115 enfants juifs dont beaucoup de nationalité française. De nombreux policiers font fuiter l’information la veille de la rafle [7]. Les policiers français séparent les enfants des mères. Des enfants sont laissés seuls à Pithiviers et à Beaune-la-Rolande avant d’être déportés.
Le camp de Drancy, cité de la Muette, vu et vécu de l’intérieur

Dimanche 19 juillet 2015, 9h30
cérémonie du Vél’ d’Hiv’, square des Martyrs juifs du vélodrome d’hiver
Pont de Bir-Hakeim, Paris 15 ème

Rafle du Vél’ d’Hiv’, Raphaël Esrail

Les déportations de France :
http://www.bundesarchiv.de/gedenkbuch/chronicles.html?page=3

 Médiagraphie

* Rafle du Vél’ d’Hiv’ :
Juillet 1942 - Mai 1944, Une enfant dans les camps de Pétain par Francine Christophe
Chassez les papillons noirs, Sarah Montard
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/06/24/21469636.html
* Les rafles de l’été 1942 en zone libre
« Les rafles de l’été 1942 en zone libre. Un crime de l’État français ». Témoignage de Paul Schaffer.
* Témoignages
Arlette Reiman-Testyler
Sarah Montard :
Chassez les papillons noirs, Sarah Montard
L’immigration juive en France de la fin du XIX ème à la fin de la seconde guerre mondiale
Claudine Herbomel :
Claudine Herbomel, née Burinovici
A Marseille :
Les Juifs à Marseille (1939-1942), du refuge au piège ; la rafle de Marseille en 1943 et la destruction du vieux port.

Bibliographie :
AMIEL Jo, La Rafle, Un sana très ordinaire 1942-1944, 1993, 146 p.
DAENINCKX Didier, Itinéraire d’un salaud ordinaire, Folio, Gallimard, 2006, 373 p.
LÉVY Claude, TILLARD Paul, La Grande rafle du Vel’ d’hiv’, préf. de Joseph Kessel, Robert Laffont, 1967, réed. Tallandier, 2010, 332 p.
MONTARD Sarah, Chassez les papillons noirs, Paris, Éditions Le Manuscrit-FMS, 2011
Chassez les papillons noirs, Sarah Montard
MÜLLER Annette, La petite fille du Vel d’Hiv, Hachette, 2012, 168 p.
RAJSFUS Maurice, La Rafle du Vél’ d’Hiv’, éditions PUF
RAJSFUS Maurice, Jeudi noir, L’Harmattan, Paris, 1988
RAJSFUS Maurice, Opération étoile jaune, suivi de Jeudi noir, Cherche Midi, 2002, 269 p.
RAJSFUS Maurice, La Police de Vichy — Les forces de l’ordre au service de la Gestapo, 1940/1944, Le Cherche Midi éditeur, 1995
RAYSKI Adam, Il y a soixante ans la rafle du Vélodrome d’hiver : le peuple de Paris solidaire des Juifs, préface, Bertrand Delanoë, éd. Mairie de Paris, 2002, 79 p., rééd. 16 et 17 juillet 1942, la rafle du Vélodrome d’hiver : le peuple de Paris solidaire des Juifs, Mairie de Paris, 2005
brochure à télécharger :
http://www.paris.fr/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=130433
http://itinerairesdecitoyennete.org/journees/27_jan/documents/veldiv_paris.pdf
ROSNAY Tatiana de, Elle s’appelait Sarah, traduit de l’anglais par Agnès Michaux, éditions Héloïse d’Ormesson, 2006, 356 p.
TAIEB Karen, Je vous écris du Vél’ d’Hiv’, Les lettres retrouvées, éditions J’ai Lu, 2012, 217 p.
TRAUBE Anna, Évadée du Vél’ d’Hiv’, Paris, Éditions Le Manuscrit-FMS, Coll. « Témoignages de la Shoah », 2006, 92 p.
VINCENOT Alain, Vél d’Hiv’ : 16 juillet 1942, Archipel, 2012, 260 p.
WACHMAN Gabriel, GOLDENBERG Daniel, Évadés du Vél’d’hiv’, éd. Calmann-Lévy, 2006
WELLERS Georges, L’Étoile jaune à l’heure de Vichy, Fayard, 1973
Le monde juif, « Le temps des rafles - Le sort des juifs en France pendant la guerre », Paris, Centre de documentation juive contemporaine, 1992
Le bus pour Drancy, Dominique Godfard
Le camp de Drancy Le camp de Drancy, cité de la Muette, vu et vécu de l’intérieur
Le sauvetage des enfants cachés :
Le sauvetage des enfants cachés durant la dernière guerre

Films :
Les guichets du Louvre, Michel Mitrani, 1974
Monsieur Klein, Joseph Losey, 1976
Sans oublier les enfants , de Gilles Chevalier, 55 min, 1995
La Rafle du Vél d’Hiv, documentaire de Gilles Nadeau et Jacques Duquesne, 2002, Morgane Production en association avec France 5,
52 min
« Les 16 et 17 juillet 1942, au vélodrome d’Hiver de Paris, sont rassemblés dans des conditions insupportables plus de 8 000 personnes juives dont plus de 4 000 enfants. »
http://www2.cndp.fr/TICE/teledoc/dossiers/dossier_rafle.htm
Elle s’appelait Sarah, Gilles Paquet-Brenner, 2010
La Rafle, de Roselyne Bosch, 2010, 115 min.
Un voyage pas comme les autres, de Samuel Muller, 2011, 71 min

N.M. mai-juillet 2012, juillet 2015 ; 2016 ; ...2022

[1Vent Printanier n’est pas la bonne appellation. C’est une erreur reproduite de multiples fois. L. Joly

[2Ce n’est pas une rafle en pleine rue, c’est une arrestation sur fiches

[4Sarah Montard à propos du film La rafle : http://www.cercleshoah.org/IMG/pdf/sarahM_larafle.pdf

[6MULLER Samuel, Un voyage pas comme les autres, 2011, 71 min.
Enfant, Michel Muller a été arrêté avec sa mère et sa soeur Annette lors de la Rafle du Vél’ d’Hiv’ en juillet 1942.
http://www.dailymotion.com/video/xgney1_un-voyage-pas-comme-les-autres-un-film-de-samuel-muller_webcam

[713 152 juifs arrêtés sur 27 000 prévus par les Allemands.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 12600 / 2211766

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations diverses  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License