Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Affiche rouge

Age, nationalité et profession des 23
lundi 19 février 2024

Des Rouges, étrangers, juifs, pour la propagande nazie.

Affiche Rouge, wikipedia

Les vingt et trois du groupe Manouchian :
Olga Bancic, 32 ans, Roumaine, ouvrière, guillotinée à Stuttgart le 10 mai 1944

les fusillés au Mont Valérien le 21 février 1944 :
Missak Manouchian, 34 ans [1], Arménien, ouvrier
Joseph Boczov, 38 ans, Roumain, ingénieur chimiste
Marcel Rayman, 21 ans, Polonais, ouvrier
Celestino Alfonso, 28 ans, Espagnol, ouvrier
Georges Cloarec, 21 ans, Français, ouvrier
Roger Rouxel, 18 ans, Français, tourneur
Robert Witchitz, 18 ans, Français, origine polonaise, employé de distillerie
Rino Della Negra, 21 ans, origine italienne, ouvrier
Spartaco Fontano, 22 ans, Italien, ouvrier
Césare Luccarini, 22 ans, Italien, ouvrier
Antoine Salvadori, 24 ans, Italien, mineur
Amédéo Usséglio, 33 ans, Italien, ouvrier
Thomas Elek, 19 ans, Hongrois, étudiant
Emeric Glasz, 42 ans, Hongrois, mécanicien
Maurice Fingercwajg, 21 ans, Polonais, ouvrier
Jonas Geduldig, 26 ans, Polonais, ouvrier
Léon Goldberg, 20 ans, Polonais, étudiant
Szlama Grzywacz, 35 ans, Polonais, ouvrier
Stanislas Kubacki, 36 ans, Polonais, ouvrier
Willy Szapiro, 33 ans, Italien, ouvrier
Wolf Wajsbrot, 19 ans, Polonais, apprenti mécanicien
Arpen Lavitian, 46 ans, Arménien, serrurier.

Morts pour la France

22 résistants du groupe Manouchian (FTP-MOI) ont été fusillés le 21 février 1944 au mont Valérien.
Olga Bancic a été guillotinée à Stuttgart le 10 mai 1944.
Olga Bancic (1912-1944)

Tous avaient été arrêtés en novembre 1943 par la police française et livrés aux Allemands.

10 d’entre eux figurent sur l’affiche.

Les FTP- MOI, ces étrangers qui ont combattu pour la France

Sans oublier Joseph Epstein, colonel Gilles, chef des FTPF et des FTP-MOI, fusillé le 11 avril 1944 au mont Valérien.

La brochure d’Adam Rayski L’Affiche Rouge, éditée par la Mairie de Paris :
https://www.fondationresistance.org/documents/cnrd/Doc00128.pdf

Cérémonie d’hommage aux fusillés du Mont-Valérien du 21 février 1944
Rassemblement populaire organisé par le Parti communiste et la CGT le 21 février à 16 heures devant le dernier domicile de Mélinée et d’Issak, 11 rue de Plaisance à Paris (14ème)

L’affiche rouge, Missak Manouchian
Claude COLLIN, Les Étrangers de la MOI dans la Résistance, Les Indes savantes, 2023

Les lycéens Georges Geffroy, Yves Salaün et Pierre Le Cornec, 18 ans, trois élèves du lycée Anatole-Le-Braz de Saint-Brieuc, sont aussi fusillés le 21 février 1944 au Mont-Valérien « Ma vie a été courte, mais j’ai le sentiment qu’elle a été belle, car j’ai eu un idéal. »a écrit Pierre Le Cornec [2]

Feu-chatterton :
https://www.youtube.com/watch?v=A9EETD6_Nts
NM, 2024

[1né en 1909, dans un carnet de février 1935, il écrit :"j’ai 25 ans", cf. Libération 7 mars 2024

[2Cf Libération du 21 février 2024


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 339 / 2875167

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations diverses  Suivre la vie du site commémorations   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License