Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

L’association Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah-Amicale d’Auschwitz a été créée par l’Amicale des Déportés d’Auschwitz et des camps de Haute-Silésie, aujourd’hui UDA, Union des déportés d’Auschwitz, et des professeurs d’Histoire, pour développer l’enseignement de l’Histoire de la déportation et de la Shoah dans sa dimension universelle, assurer le relais entre les anciens déportés et les jeunes générations, inciter à la réflexion sur l’actualité de la défense des droits de l’Homme. Elle se donne pour mission de maintenir vivante la mémoire de la Shoah, contre le négationnisme et l’oubli de ces événements, persuadée que l’étude de la Déportation et de la Shoah a un intérêt universel, qu’elle peut donner à tous, aujourd’hui et demain, les moyens de réfléchir et de résister aux tentations racistes, xénophobes et totalitaires.
Buts de l’Association Cercle d’étude-UDA, en français et autres langues
Le Cercle d’étude est une association laïque et indépendante.
Pour vos recherches pensez à utiliser le rectangle blanc en haut à droite ! Les articles sont régulièrement complétés et mis à jour.
Le Cercle n’est pas responsable du contenu des pages vers lesquelles des liens sont proposés.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Ruines bien rangées, Hélène Cixous

Osnabrück par Dominique Dufourmantelle
dimanche 24 janvier 2021

Osnabrück. Quel est le secret de la force de cette ville ?



Tous les noms comptent et Appel d’Arolsen

Création d’un mémorial numérique des persécutés du régime nazi
vendredi 22 janvier 2021

En mémoire des victimes du national-socialisme.



Beate et Serge Klarsfeld, Un combat contre l’oubli, une BD

Pascal Bresson et Sylvain Dorange
jeudi 21 janvier 2021

Différents combats menés conjointement par les époux Klarsfeld, en BD.



N’oublions pas, exposition photos de Luigi Toscano, Unesco

27 janvier 2021, 76e anniversaire de la Libération des camps
lundi 18 janvier 2021

Une exposition de portraits de victimes des persécutions nazies, par Luigi Toscano.



Francine Christophe, une enfant dans le monde des camps

Fille de prisonnier de guerre, déportée à Bergen-Belsen
samedi 16 janvier 2021

Francine Christophe, née le 18 août 1933 à Paris, internée dans sept prisons et camps en France, de juillet 1942 à mai 1944, déportée à Bergen-Belsen le 2 mai 1944 avec sa mère Marcelle, âgée de 37 ans, de nationalité française.



Tarnów. Dernières photos de familles juives. Le regard froid d’anthropologues nazies

Exposition au centre de documentation Topographie de la terreur à Berlin
mercredi 13 janvier 2021

Deux jeunes femmes anthropologues nazies ont bâti leur carrière en prenant pour objet d’étude des familles juives du ghetto de Tarnów.



ciné-histoire et vidéos

jeudi 7 janvier 2021

Ciné-Histoire met en ligne quelques archives de séances des années précédentes.



Prix Marcel Paul à Simon Perego en 2008

par Maryvonne Braunschweig
jeudi 7 janvier 2021

Prix Marcel Paul décerné à l’unanimité à Simon Perego en 2008 pour son mémoire de Mastère II.



Pleurons-les. Les Juifs de Paris et la commémoration de la Shoah, Simon Perego

CR par Martine Giboureau
vendredi 25 décembre 2020

« la multiplicité des milieux juifs et la multiplicité des façons de se situer [comme juif …] se traduisent dans la multiplicité des organisations juives. »



Procès militaire de Dachau : le cas Claus Schilling

7 décembre 1945, Dachau-Hauptprozess
lundi 14 décembre 2020

Claus Schilling, spécialisé en médecine tropicale, a procédé à des expériences médicales sur le paludisme sur des détenus au camp de Dachau. Le procès de Dachau est le premier procès de criminels de guerre conduit par l’armée des États-Unis dans la zone d’occupation américaine au tribunal militaire de Dachau.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1910902

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License