Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Le Juif qui négocia avec les nazis, Rudolph (Rezsö) Izraël Kasztner, juif hongrois - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Le Juif qui négocia avec les nazis, Rudolph (Rezsö) Izraël Kasztner, juif hongrois

film documentaire de Gaylen Ross
lundi 11 juin 2012

Le Juif qui négocia avec les nazis, film documentaire de Gaylen Ross
Rudolph (Rezsö) Izraël Kasztner a négocié avec Eichmann et a sauvé 1685 juifs. "Un pacte avec le diable" ?
Le 3 mars 1957, Izraël Kasztner, juif hongrois, est assassiné par un extrémiste en Israël.

LÖB Ladislaus, L’Affaire Kasztner : Le Juif qui négocia avec Eichmann, Témoignage d’un survivant, aux éditions André Versaille, 304 p.
sortie le 19 avril 2013.
Sortie simultanée du DVD du film “Le Juif qui négocia avec les nazis”, Doriane Films

Rudolf Izraël Kasztner, Le Juif qui négocia avec les nazis (Killing Kasztner), film documentaire de Gaylen Ross, 2008, États Unis, 129 min
avec Zsuzsi Kasztner, Ze’ev Eckstein

affiche du film

Le film :
https://web.archive.org/web/20121204034837/http://www.noblesseoblige.fr/index.php?id=69
Le site du film en anglais :
http://www.killingkasztner.com/

 L’histoire

- Le 19 mars 1944, la Hongrie est occupée par les nazis. Les Juifs sont regroupés dans des ghettos. Les dirigeants sionistes n’ont pas écouté les avertissements de Menahem Bader de l’Agence juive d’Istanbul sur les massacres. Plus de 400 000 sont déportés à Auschwitz.
Israël Kasztner est responsable du Vaada, Comité de salut et de Secours, à Budapest. Il négocie avec Kurt Becher, un officier SS, affecté à l’exploitation économique de la Hongrie. Des Juifs sont envoyés comme travailleurs forcés en Autriche au lieu d’être assassinés à Auschwitz.
Rudolf Izraël Kasztner et son assistant Joel Brand négocient avec Eichmann qui réclame 10 000 camions contre un million de juifs. "Des marchandises contre du sang".
Des émissaires sont envoyés à Istanbul, mais les Alliés se désintéressent du sort des Juifs.
Fin juin 1944, en échange de devises, mille dollars par tête, "le train de Kasztner" avec 1685 Juifs hongrois dont des membres de la famille de Kasztner, des rabbins, des orphelins... sont envoyés, après des difficultés à cause de l’avancée des Alliés, dans le camp de séjour de Bergen-Belsen [1]. Après d’autres tractations financières entre Kurt Becher, un escroc nazi, et Kasztner, ils sont 1670 à parvenir en Suisse, en juillet 1944.
Parmi les Juifs sauvés par Kastzner, la famille Szondi. Léopold Szondi (1893-1986), était médecin-psychiatre, fondateur de la « psychologie du destin ». Son fils, Peter Szondi, professeur de littérature comparée à l’Université libre de Berlin, spécialiste de Celan et Hölderlin, (qui tous deux se sont donnés la mort), s’est suicidé en 1971, comme Jean Amery, Primo Levi, Paul Celan [2]

Les procès en Israël

- Dans les années 1950 et 1960, des procès, ont été faits en Israël, à des survivants, des subalternes, désignés comme collaborateurs des nazis, des citoyens juifs, nouveaux arrivés, dénoncés à la police par d’autres qui les avaient reconnus, en vertu de la loi sur les nazis et leurs collaborateurs, votée en 1950.
Les Judenräte( conseils juifs) et la police juive sont-ils responsables de l’extermination des Juifs ?

« Des Juifs qui n’avaient pas vécu dans l’Europe occupée traînaient en justice des Juifs qui en venaient, censément au nom d’autres Juifs originaires de "là-bas", et organisaient des procès qui constituaient en fait, dans tous les sens du mot, de véritables purges. » [3]

- Grünwald-Kasztner
Malchiel Grünwald, établi en Palestine, a perdu des parents en Hongrie. Il passe son temps à dénigrer l’Agence juive [4], les grands partis, les institutions.
En 1952, il accuse Kasztner qui est au Mapaï, le parti de Ben Gourion : "Le docteur Rudolf Kastner devrait être exterminé ! " [5]
Un procès en diffamation est engagé contre Grünwald, mais le procès de 1954-1955 en Israël se retourne contre Kasztner parce qu’on lui reproche d’avoir été un collaborateur, d’avoir défendu Becher et d’autres nazis qui l’ont aidé.
Kasztner avait-il le choix ? Pour sa défense, il a toujours déclaré qu’il avait agi en accord avec les chefs de l’Agence juive. A t-il été victime de la raison d’Etat comme le soutient sa famille ?
Grünwald a été acquitté. Accusé au cours du procès d’avoir "vendu son âme au diable", Kasztner est assassiné froidement par un extrémiste de droite en 1957.
La Cour suprême annule le jugement en 1958, mais son honneur n’a pas été lavé. Les Juifs survivants racontent qu’ils avaient peur de parler. Ils ont eu l’impression de recevoir une deuxième étoile en arrivant en Israël. Et une troisième avec ce procès.

Aujourd’hui la famille essaie de comprendre et de faire reconnaitre le rôle de Kasztner dans le sauvetage de Juifs hongrois.

Liste des "échangés" d’août et décembre 1944 :
http://www.ushmm.org/namesearch/?sourceid=155

Dans Juifs à vendre ? Yehuda Bauer montre que Himmler était prêt à laisser la vie à un certain nombre de Juifs, mais les Alliés ne voulaient pas traiter avec Himmler. La Croix-Rouge internationale était peu active.

« Dans la "bonne" tradition juive, une foule d’historiens, d’écrivains, et de journalistes juifs a rejeté toutes les fautes sur Haïm Weitzmann, Stephen Wise, David Ben Gourion, Nahum Goldman, Itzak Grünbaum, Moshé Shertok, bref sur tous les juifs qui se sont démenés pour leurs frères. » [6]

« Les quelques Juifs qui ouvrirent cette porte des négociations prirent des risques terribles »...Weissmantel, Brand, Kasztner, Mayer... « Mais tous furent des héros. » affirme Yehuda Bauer.

Le diplomate suédois Raoul Wallenberg, avec l’aide du War Refugee Board, à Budapest, intervient quand le Nylas, le parti des Croix-fléchées, prend le pouvoir. Il a établi des passeports de protection et a contribué à sauver plusieurs milliers de juifs de la déportation [7].

VERGILI Fabrice et WIEVIORKA Annette (dir), Raoul Wallenberg. Sauver les Juifs de Hongrie, Payot, « Bibliothèque historique », 2015, 222 p.

Lieux de mémoire en Europe centrale...

LÖB Ladislaus, L’Affaire Kasztner : Le Juif qui négocia avec Eichmann, Témoignage d’un survivant, aux éditions André Versaille, 304 p.
sortie le 19 avril 2013
sortie simultanée du DVD du film Le Juif qui négocia avec les nazis, Doriane Films.

Lieux de mémoire en Europe centrale...

 Mediagraphie

- Liens :
Rudolph (Rezsö) Izraël Kasztner :
http://www.kasztnermemorial.com/index.html
Wisliceny, collaborateur d’Eichmann, à Nuremberg, 3 January 1946 :
http://www.ess.uwe.ac.uk/genocide/Wisliceny.htm
Leora Bilsky, "le procès Kastner", juger le diable :
http://www.historycooperative.org/journals/lhr/19.1/bilsky.html
Procès Eichmann :
http://www.nizkor.org/hweb/people/e/eichmann-adolf/transcripts/
La déportation des Juifs de Hongrie, Danuta Czech :
http://www.associazioni.milano.it/aned/kalendarium/1944_2.pdf
- Films  :
Lebende Ware, (marchandise vivante), film de Wolfgang Luderer, DEFA, 1966, 96 min.
Les nazis sont à l’ouest,c’est à dire Kurt Becher. Un des rares films sortis en RDA cette année-là pour cause d’interdiction par le régime.
Hitler et ses rançonneurs. Quand les nazis échangeaient leurs Juifs,
(Hitlers Menschenhändler, Juden als Austauschware), documentaire allemand de Caroline Schmidt, Stefan Aust et Thomas Ammann, 2011

- Bibliographie :
BAUER Yehuda, Jews for Sale ? , Nazi Jewish Negotiations 1933-1945, Yale University Press, 1994. Juifs à vendre ? Les négociations entre nazis et Juifs, 1933-1945, Liana Levi, 1996, 416 p.
BRAHAM Randolph L., The Politics of Genocide : the Holocaust in Hungary, New York,1981, (2t.), Columbia University Press, 1994, rééd. 2000, 368 p.
HILBERG Raul, La Destruction des Juifs d’Europe, 3 t., éd. Gallimard, 2006
KERSTEN Felix, The Kersten Memoirs 1940 1945, préface de Hugh Trevor-Roper, MacMillan, New York, 1957
LÖB Ladislaus, Dealing with Satan : Rezso Kasztner’s Daring Rescue Mission, éd. Jonathan Cape, 2008, 338 p. L’Affaire Kasztner : Le Juif qui négocia avec Eichmann, Témoignage d’un survivant, aux éditions André Versaille, 304 p.sortie le 19 avril 2013.
http://www.andreversailleediteur.com/?livreid=849
http://ladislauslob.co.uk/kasztners-deal.php
Der Mann, der mit dem Teufel paktierte :
http://einestages.spiegel.de/static/authoralbumbackground-xxl/13401/_er_konnte_hervorragend_luegen.html
MIHOK Brigitte, Der Arbeitseinsatz ungarisch-jüdischer KZ-Häftlinge in der deutschen Rüstungsindustrie 1944, In : Bayerische Landeszentrale für politische Bildungsarbeit (Hrsg.), Schlüsseljahr 1944, München 2007
MIHOK Brigitte, (Hrsg.), Erinnerungsüberlagerungen oder der lange Schatten der Geschichtsverzerrung, In : Ungarn und der Holocaust. Kollaboration, Rettung und Trauma, Berlin, 2005
PORTER Anna, Kasztner’s Train : The True Story of an Unknown Hero of the Holocaust, Walker & Co., 2008
SEGEV Tom, Le Septième Million, Liana Levi, 2003, 683 p.
WEITZ Yechiam, The man who was murdered twice : the life, trial and death of Israel Kasztner, Jerusalem, Yad Vashem, 2011, 350 p.
ZERTAL Idith, La nation et la mort, La Shoah dans le discours et la politique d’Israël, La Découverte, 2008

- Himmler :
BREITMAN Richard, Der Architekt der « Endlösung ». Himmler und die Vernichtung der europäischen Juden, Paderborn, Schöningh, 1996
WITTE Peter, (sous la direction de), Michael Wildt, Martina Voigt, Dieter Pohl, Peter Klein,Christian Gerlach,Christoph Dieckmann,Andrej Angrick, Der Dienstkalender Heinrich Himmlers 1941/42, Hamburg, éd. Christians, 1999, 789 p.
LONGERICH Peter, Himmler, Editions Héloïse d’Ormesson, 2010, 920 p. (sans bibliographie), éd. allemande, Siedler Verlag, 2008, 1040 p.

Les Juifs hongrois à Auschwitz  :
http://auschwitzstudygroup.com/home/twitter-july-2016/290-8-july-1944

http://www.lemonde.fr/cinema/articl...
Projections passées :

- Dimanche 1er avril 2012, à 15 h en avant-première : Le Juif qui négocia avec les nazis, documentaire de Gaylen Ross (en présence de la réalisatrice et de Zsuzsi Kasztner, fille de Rezso Kasztner )
.Au Cinéma des Cinéastes- 7, avenue de Clichy 75017 Paris
 (Métro place de Clichy)
Vendredi 30 Mars à 13h30 en présence de Gaylen Ross et Zsuzsi Kastzner
Dimanche 1 Avril à 15h en présence de Gaylen Ross, la réalisatrice, Zsuzsi Kasztner, la fille de Kasztner, Gabor Czitrom et Ladislaus Löb , qui faisaient partie des "Juifs de Kasztner" et l’historien Henry Rousso :

- Mardi 3 Avril à 17h30. Sortie du film, le 4 avril 2012 en France
une soirée projection-débat mercredi 11 avril à 20h30 au cinéma le Lincoln (annonce PDF ci-jointe).
La réalisatrice, Gaylen Ross, sera présente accompagnée par un survivant du train Kasztner, Monsieur Georges Amsel, un des scientifiques français les plus éminents.

- Projections à Paris : programme à partir de Mercredi 18 avril 2012 : Le Juif qui négocia avec les nazis
MK 2 PARNASSE, 11, rue Jules Chaplain 75006 Paris 6e arrondissement, 13 : 50 ; 16 : 30
L’ARLEQUIN, 76 rue de Rennes 75006 Paris 6e arrondissement, 14 : 10
Elysees Lincoln, 14, rue Lincoln 75008 Paris 8e arrondissement, 13 : 35 ; 16 : 00
MERCREDI 11 AVRIL 2012 A 20H30, Au cinéma Le Lincoln, 7, rue Lincoln – 75008 Paris, Métro Franklin Roosevelt
Le film :
http://www.festivalducinemaisraelien2012.com/p/documentaires.html

. A Orléans avec le Cercil, au cinéma les Carmes - mardi 3 avril 2012 à 18 h, en présence de Gaylen Ross
. Le film documentaire sera projeté en avant-première, le lundi 2 avril à
Grenoble, à 20 h au cinéma Le Club. la séance sera suivie d’un débat
avec Tal Bruttmann.

- Lire l’article d’Henry Rousso dans la revue Histoire n° 374, avril 2012
sur le film et dans Marianne n° 780
"Le juif qui négocia avec les nazis" : qui était Rezso Kasztner, un héros ou un salaud ?
Le Monde

- Rudolf Izraël Kasztner sur France Inter, samedi 26 novembre et 3 décembre, France Inter, 13h30, émission toujours en ligne :
http://www.franceinter.fr/emission-rendez-vous-avec-x-rudolf-izrael-kasztner-1
http://www.franceinter.fr/emission-rendez-vous-avec-x-rudolf-izrael-kasztner-2

À écouter : Georges Amsel, 28 août 2012, France Culture, 22 h 15 :
http://www.franceculture.fr/emission-hors-champs-georges-amsel-2012-08-28

 Projection à Vincennes

et aussi :
Le Juif qui négocia avec les nazis, Rudolph (Rezsö) Izraël Kasztner, juif hongrois

mardi 19 juin 2012 à 20 h 30 en présence de Gabor Czitrom survivant du train Kasztner, au cinéma Le Vincennes
30 avenue de Paris 94300 Vincennes
Métro : Château de Vincennes (ligne1)

 Transfer-Abkommen) du 7 août 1933

Déjà en 1933 des accords ont eu lieu entre de riches juifs et les nazis.
Négociations avec les nazis en 1933 en vue de partir en Palestine :
accord de transfer (Transfer-Abkommen) du 7 août 1933 (publié dans le journal officiel du 28 août 1933) négocié entre des représentants du ministère de l’économie d’une part et de l’organe exécutif londonien de Zionist Organization et de la banque Anglo-Palestine. Environ 50 000 personnes en ont profité. (Les biens qu’ils ont amenés avec eux ont contribué à créer l’infrastructure économique de l’État d’Israël.)

Edwin Black The Transfer Agreement

Centre pour l’éducation au jardinage et à la culture en vue de partir en Israël :
http://kulturscheune-im-sande.de/2017-%e2%80%94-zwischen--raum-in-hannover.html

N.M. février-juin-août 2012, novembre 2013

[1En décembre 1942, Himmler a ordonné à Heinrich Müller, chef de la Gestapo, de séparer les Juifs qui ont des relations à l’étranger des autres pour les mettre dans un camp "spécial", Bevorzugtenlager (camp pour privilégiés), où on les ferait travailler tout en les maintenant en bonne santé et en vie, pour un échange d’avantages

[3ZERTAL Idith, La nation et la mort, La Shoah dans le discours et la politique d’Israël, La Découverte, 2008, p. 91

[4L’Agence juive pour la Palestine est accusée d’avoir collaboré avec les Allemands

[5ZERTAL Idith, La nation et la mort, p. 113.

[6BAUER Yehuda, Juifs à vendre ?, p. 351

[7Bauer affirme dans Juifs à vendre, 4500. Randolph L. Braham dénonce le mythe Wallenberg sur fond de guerre froide évaluant le nombre de juifs sauvés entre sept et neuf mille


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4108 / 971193

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations diverses  Suivre la vie du site Annonces, films-débats, films à voir  Suivre la vie du site Ciné-débat du Cercle   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License