Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Octobre à Paris - 17 octobre 1961 - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Octobre à Paris - 17 octobre 1961

film de Jacques Panijel, 1962
jeudi 1er septembre 2011

Octobre à Paris. Répression de la manifestation des Algériens contre le couvre feu. Chaque 17 octobre un rassemblement a lieu au Pont Saint Michel pour commémorer ce crime.
- 17 octobre 1961 - 17 octobre 2016, 55ème Anniversaire Rassemblement Pont Saint Michel lundi 17octobre 2016, 18 h

Rassemblement Pont Saint Michel, chaque 17 octobre

17 octobre 2013

rassemblement sur le pont Saint Michel, 17 octobre 2013

17 octobre 1961, cinquante ans après

Le 17 octobre 1961, pour protester contre le couvre-feu instauré par le préfet de police, Maurice Papon, la Fédération de France du FLN appelle les Français musulmans d’Algérie, hommes, femmes et enfants de la région parisienne à manifester pacifiquement.
La répression est extrêmement violente. Des manifestants ont été roués de coups, certains jetés dans la Seine.
Sur 30 000 manifestants, 11 538 sont arrêtés.
3 morts selon le bilan officiel, plus de 200 selon Jean Luc Einaudi.

« Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes », a déclaré François Hollande :
http://www.elysee.fr/president/les-actualites/communiques-de-presse/2012/communique-17-octobre-1961.14120.html

plaque à Saint Michel, 17 octobre 2013 photo NM

Jacques Panijel, reconstitue les évènements, interroge les acteurs.
Site du film avec un entretien, des photos, un court métrage de Mehdi Lallaoui, "À propos d’octobre" qui est une préface de "Octobre à Paris" :
http://www.octobre-a-paris.com/

Le 20 octobre, à l’appel du FLN, les femmes vont manifester contre le couvre-feu et l’arrestation de milliers d’Algériens. La police les bloque mais certaines parviennent place Saint Michel, Place de la République, Place de l’Hôtel de ville. Elles ont été peu vues. Des femmes sont conduites dans les commissariats et des centres d’accueil, puis elles sont relâchées.

A l’occasion du procès Papon, anniversaire de la rafle, des photos :
http://www.ina.fr/video/CAB97133331/anniversaire-rafle-17-octobre-1961-video.html

 Quelques livres

Paulette Péju, Ratonnades à Paris et Les harkis à Paris, 1er éd. François Maspero, 1961 - Préface de Pierre Vidal-Naquet, Introduction de Marcel Péju, Postface de François Maspero, rééd. La Découverte, 2000, 206 p.
Claire Etcherelli, Élise ou la Vraie Vie, éditions Denoël, 1967
Pierre Vidal-Naquet, La torture dans la République, Editions de Minuit 1972, réédition 1998, 208 p.
Mehdi Lallaoui, Les beurs de Seine, Arcantère, 1981
Didier Daeninckx, Meurtres pour mémoire, Gallimard, 1984
Michel Levine, Les ratonnades d’octobre, Ramsay, 1985. Réédition, Les Ratonnades d’octobre. Un Meurtre collectif à Paris en 1961, Éd. Jean-Claude Gawsewitch, 2011
Jean-Luc Einaudi, La bataille de Paris. 17 octobre 1961, Éditions du Seuil, 1991
Jean-Luc Einaudi et Maurice Rajsfus, Les silences de la police - 16 juillet 1942, 17 octobre 1961, L’esprit frappeur, 2001, 96 p.
Jean-Luc Einaudi, Octobre 1961. Un massacre à Paris , Fayard-Pluriel, 2011
Monique Hervo, Chroniques du bidonville - Nanterre en guerre d’Algérie. 1959-1962, préface de François Maspero, Seuil, 2001, 261 p.
rééd., Nanterre en guerre d’Algérie, chroniques du bidonville, 1959-1962, Actes Sud, 2012, 256 p.
Jim House et Neil MacCaster, Paris 1961. Les Algériens, la terreur d’Etat et la mémoire, éd. Tallandier, 2008
Marcel et Paulette Péju, Le 17 octobre des Algériens, suivi de , La triple occultation d’un massacre, de Gilles Manceron, La Découverte, 2011, 200 p.
Leila Sebbar, La Seine était rouge, Paris 17 octobre 1961, Éditions Thierry Magnier, 2003
Anne Tristan, Le silence du fleuve, Le 17 octobre 1961, Syros, 1991
Association Sortir du colonialisme, Le 17 octobre 1961 par les textes de l’Époque, éd. Les petits matins, 2011, 128 p.

Films  :
Élise ou la Vraie Vie, Michel Drach, 1970, 104 min
Le silence du fleuve, film d’ Agnès Denis et Mehdi Lallaoui, 1991, 52min
Une journée portée disparue, film de P. Brooks et A. Hayling, 1992, 52 min
Mémoires du 17 octobre, documentaire de Faïza Guène et Bernard
Richard, 2002, 17 min :
"Évocation du massacre des Algériens perpétré en plein Paris par la police française et longtemps occulté. Récits inédits de témoins."
Production : Les Engraineurs
http://www.lamare.org/memoire-du-17-octobre-1961
Nuit Noire, documentaire d’Alain Tasma et Patrick Rotman, 17 octobre 1961, 2004, 1 h 48 min
fiche pédagogique :
http://cinema-education.fluctuat.net/blog/pdf/zdc-Nuitnoire.pdf

Yasmina Adi

Ici on noie les Algériens, documentaire de Yasmina Adi, 2011, 01 h 30min
"ici on noie les Algériens. Fabriques documentaires, avatars politiques et mémoires partagées d’une icône militante (1961-2001) "
http://www.cairn.info/revue-geneses-2002-4-page-140.htm
Bande annonce :
https://www.youtube.com/watch?v=fj9ScGgb2GQ&feature=youtu.be
Nuit oubliée
http://www.dailymotion.com/video/xlcsu4_la-nuit-oubliee-17-octobre-1961-trailer_creation
Vivre au paradis de Bourlem Guerdjou
Les chasseurs de la nuit dans la ville lumière, Ali Akika, Paris 17 octobre 1961, les Algériens sont jetés dans la Seine.

Sitographie
Le site de l’association 17 octobre 1961 contre l’oubli  :
http://17octobre1961.free.fr/pages/association.htm
La guerre d’indépendance algérienne, bibliographie et webographie :
http://aphgcaen.free.fr/blois/algerie.htm
Un dossier dans la revue Vacarme, dont un entretien avec Jacques Panijel :
http://www.vacarme.org/article221.html
A propos de Maurice Audin, le film projeté par Ciné-histoire :
Ciné-Histoire, à l’Auditorium de l’Hôtel de ville
Le président Hollande répond à Josette Audin :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/12/21/25968162.html

Demande de la vérité au nouveau président :
http://www.humanite.fr/affaire-maurice-audin-des-personnalites-ecrivent-macron-pour-reclamer-la-verite-historique-636616

Le mardi 6 juin, à la Mairie du 2e arrondissement, 8, rue de la Banque, une projection du film documentaire Maurice Audin, la Disparition, de François Dermerliac, aura lieu, à 19h, suivie d’un débat. Le samedi 10 juin, à 11h, un dépôt de gerbes aura lieu à la Place Maurice Audin, dans le 5e arrondissement.

AUDIN Michèle, Une vie brève, récit, l’Arbalète, Éditions Gallimard, 182 p.
Jacques Panijel, ancien résistant :
PANIJEL Jacques, La Rage, Éditions de Minuit, 1948
17 octobre 1961 : Au nom de la vérité
http://www.mediapart.fr/journal/france/270911/17-octobre-1961-au-nom-de-la-verite
17 octobre 1961 :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/10/17/25359198.html

Le camp de Rivesaltes

 Les Hommes libres

Pendant la Seconde guerre mondiale, il y a eu des Maghrébins résistants.
Le film, Les Hommes libres, d’Ismaël Ferroukhi, 2011, nous montre que des musulmans ont choisi la voix de la Résistance, des travailleurs ont été enrôlés pour construire le mur de l’Atlantique, d’autres, des nationalistes, se sont mis au service de l’Allemagne nazie en s’engageant dans la Légion nord-africaine espérant obtenir leur indépendance, mais très peu y sont restés.
Si Kaddour Ben Ghabrit, recteur de la Mosquée de Paris durant l’Occupation, est intervenu pour sauver des juifs et des résistants. Il a fourni de fausses attestations de musulman comme à Salim Halali, un chanteur juif.
Si Kaddour Ben Ghabrit a été honoré par le gouvernement français, de la médaille de la résistance avec rosette en 1947.
fiche pédagogique sur Les Hommes libres :
http://www.zerodeconduite.net/dp/zdc_leshommeslibres.pdf
AÏSSAOUI Mohamed, L’étoile jaune et le croissant, Gallimard, 2012, 174 p.

 Les balles du 14 juillet 1953 (85’-2014)

Daniel Kupferstein, Les balles du 14 juillet 1953, 85 min, 2014
"Le 14 juillet 1953, au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne charge un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (6 algériens et un français) sont tuées et une centaine de manifestants blessés dont plus de quarante par balles. Un vrai carnage.
Cette histoire est quasiment inconnue. Pratiquement personne n’est au courant de son existence. Comme si une page d’histoire avait été déchirée et mise à la poubelle. En France comme en Algérie.
Ce film, est l’histoire d’une longue enquête contre l’amnésie. Enquête au jour le jour, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens, pour reprendre les informations dans les journaux de l’époque, dans les archives et autres centres de documentation afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’État a si bien fonctionné."
Daniel Kupferstein
19 mars à St Nazaire (44) à 20H30 dans la salle Jacques Tati/Le théâtre 33 boulevard Victor Hugo. Projection du film « Les balles du 14 juillet 1953 » 85 min, 2014, organisée par Le MRAP St Nazaire et Presqu’Ile
24 mars à Paris 5ème à 19H30 au cinéma La Clef, 34 rue Daubenton à Paris 5ème. Métro Censier-Daubenton. Projection du film « Les balles du 14 juillet 1953 » organisée par le MRAP 5ème-13ème. Avec Maurice Rajsfus auteur du livre « un 14 juillet sanglant ».
25 mars et 26 mars à Alès (30). Dans le cadre du festival Itinérances projection à la Médiathèque 24, rue Edgar Quinet, le mercredi 25 mars à 16h et le jeudi 26 mars à 10h du film « Les balles du 14 juillet 1953 ».
17 avril à Lièvin (62) à 20H en ouverture du festival Bobines Rebelles au LAG (Lieu Autogéré) 23, avenue Jean Jaurès, projection du film « Les balles du 14 juillet 1953 ».
9 mai à Montreuil (93) à 15H lors de la fête de La CNT, à la Parole errante 9 rue François Debergue. 93100 Montreuil. Métro Croix de Chavaux, projection du film
« Les balles du 14 juillet 1953 »
Daniel Kupferstein a réalisé en 2011 le documentaire « 17 octobre 1961, dissimulation d’un massacre  » et en 2010 « Mourir à Charonne, pourquoi ? ».

http://www.daniel-kupferstein.com/

Des liens et des livres :
Rencontre avec Mehdi Charef, vendredi 21 octobre 2016 Paris (75)
autour de son roman Le Harki de Meriem, Agone, 2016
à 19 h 30, Libre Ere, 111 Boulevard de Ménilmontant, 75011 Paris
http://www.bondyblog.fr/20161017151...http://www.bondyblog.fr/20161017151...

Albert Camus  :
À un des étudiants à Stockholm en 1957, Camus répond :
"En ce moment, on lance des bombes dans les tramways d’Alger. Ma mère peut se trouver dans un de ces tramways. Si c’est cela la justice, je préfère ma mère."

Cercle du Progrès, le 22 janvier 1956, Algérie :

« Sur cette terre sont réunis un million de Français établis depuis un siècle, des millions de musulmans, Arabes et Berbères, installés depuis des siècles, plusieurs communautés religieuses, fortes et vivantes. Ces hommes doivent vivre ensemble, à ce carrefour de routes et de races où l’histoire les a placés. Ils le peuvent, à la seule condition de faire quelques pas les uns au-devant des autres, dans une confrontation libre. Nos différences devraient alors nous aider au lieu de nous opposer. » Camus

la France, les Arabes et Albert Camus
Charles PONCET, Camus et l’impossible trêve civile., Suivi d’une correspondance avec Amar Ouzegane, Textes établis, annotés et commentés par Yvette Langrand, Christian Phéline et Agnès Spiquel-Courdille, Gallimard, 2015, 330 p.

année de l’Algérie au lycée Edgar Quinet

DAVIS K. Diana, Les mythes environnementaux de la colonisation française au Maghreb, Champ Vallon, 2012, 336 p.
THÉNAULT Sylvie, BOUCHÈNE Abderrahmane, PEYROULOU Jean-Pierre, TENGOURN Ounassa Siari,1830-1962, Histoire de l’Algérie à la période coloniale, La Découverte/ Barzakh, 2012, 718 p. ( la conquête coloniale et la résistance des Algériens.)
Un extrait sur la colonisation, et l’histoire d’Abd el Kader :
un commentaire du livre :
http://www.lemonde.fr/livres/article/2012/08/30/histoire-quand-l-algerie-etait-la-france_1753077_3260.html
ZEGGAGH Mohand, dit Tahar, dit Rachid, Prisonniers politiques FLN en France pendant la guerre d’Algérie, 1954-1962 - La prison, un champ de bataille, Publisud, 2012, 364 p.
1962 : La fin de la guerre d’Algérie, texte de Guy Pervillé :
http://guy.perville.free.fr/spip/article.php3?id_article=266

- Hocine le combat d’une vie
35 ans après, Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte de Saint Maurice l’ardoise dans le Gard. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat :
http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

Le 18 mars 1962 signature du cessez le feu
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/03/18/23791905.html

Henri Alleg, Harry Salem, né en 1921 à Londres, de parents juifs russo-polonais, La Question, Editions de Minuit, 1958.
Le 27 mars 1958 , la police saisit, le livre "La Question", d’Henri Alleg, témoignage accablant et précis des sévices infligés par l’armée en Algérie.
http://abonnes.lemonde.fr/archives/temps_fort/2013/07/19/la-question-d-henri-alleg_3450146_1819218_3450099.html

http://blogs.mediapart.fr/blog/karim-amellal/180713/hommage-henri-alleg-0

Les Éditions de Minuit en Guerre d’Algérie :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/07/04/24636094.html
SIMONIN Anne, Le Droit de désobéissance - Les Éditions de Minuit en guerre d’Algérie, Éditions de Minuit, 2012, 64 p.
télécharger l’ouvrage :
http://www.leseditionsdeminuit.fr/images/3/droit_desobeissance.pdf

Indépendances algériennes :
http://www.lemonde.fr/afrique/visuel/2012/07/04/independances-algeriennes_1728358_3212.html

Vie d’exil, 1954-1962, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie  :
http://www.histoire-immigration.fr/2012/1/vies-d-exil-1954-1962-des-algeriens-en-france-pendant-la-guerre-d-algerie

La vie des Nord-Africains à Paris en 1955, Pierre Boulat, Cosmos :
http://www.mediapart.fr/portfolios/photographe/pierre-boulat-cosmos

Les mémoires :
http://www.laviedesidees.fr/Histoire-et-memoire-de-la-guerre-d.html
Archives de l’INA, La mémoire du 17 octobre 1961 :
http://www.cinehig.clionautes.org/spip.php?article511

La mémoire des harkis :
http://www.cinehig.clionautes.org/spip.php?article510

De la Toussaint rouge de 1954 à l’Indépendance en 1962, documentaire de Gabriel Le Bomin et Benjamin Stora, 2012, 104 min

(Une Séance de Ciné-histoire, avec Octobre à Paris, un film de Jacques Panijel du Comité Maurice Audin, avec des photos d’Elie Kagan. Film-débat sur la répression de la manifestation des Algériens du 17 octobre 1961, un film longtemps interdit, a eu lieu le 19 octobre 2011, à 20h, au cinéma Les 3 Luxembourg, 67, rue Monsieur Le Prince 75006 Paris, avec la participation de Mehdi Lallaoui fondateur de l’association « Au nom de la mémoire » et Dominique Vidal.)

Le Maghreb des livres : les 11 et 12 février 2012 :

 La marche des " beurs" 1983

dossier provisoire, complet le 21 novembre :
http://jemarche.fr/wp-content/uploads/2013/11/DossierPedagogique.pdf

les archives de Libé :
http://www.liberation.fr/societe/2013/11/15/la-marche_947177?photo_id=565626

NM septembre 2011, oct 2012, nov 2013, mars 2016


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2212 / 911709

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations diverses  Suivre la vie du site Annonces, films-débats, films à voir  Suivre la vie du site Films Ciné-histoire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License