Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

AZOUZ Marcel

dimanche 16 janvier 2022

AZOUZ Marcel, 8 ans en juin 1944

Marcel Azouz est né le 28 septembre 1935 à Paris dans le 12ème arrondissement. En 1944, il habitait dans le 11ème arrondissement avec sa mère . Son père était décédé. Sa mère était malade. Alors, le 8 février 1944, il est envoyé par l’hygiène sociale de la Préfecture de la Seine à la maison maternelle, appelée le Nid des bois, située à Authon du Perche, près de Chartres ; en 1891 Louise Koppe, une féministe avant l’heure, avait fondé ces maisons qui accueillaient des enfants de 3 à 20 ans issus de familles dans la difficulté et se donnaient pour but de les aider à grandir. Peut-être ce placement était-il aussi un moyen de protéger cet enfant juif en l’éloignant de Paris.

Or, le 30 mai 1944, des officiers de l’armée d’occupation sont venus dans cette maison maternelle et ont emmené tous les enfants juifs qui s’y trouvaient. Parmi eux, quatre seront déportés le 30 juin 1944. Marcel Azouz, 8 ans, Joseph Chicheportiche, 8 ans également, Maurice, 10 ans et Sylvain Samuel, 12 ans. IIs sont envoyés le jour même au camp de Drancy, où ils restent tout le mois. Marcel Azouz reçoit le numéro 23510. Le 30 juin, ils sont conduits à la gare de Bobigny avec 1153 internés destinés à être déportés vers le centre de mise à mort d’Auschwitz-Birkenau. C’est le 76ème convoi de déportés juifs parti de Drancy.

Le voyage qui dure quatre jours, en plein été, dut être particulièrement éprouvant pour cet enfant, perdu dans un wagon à bestiaux plombé où étaient entassées des dizaines de familles. Le 4 juillet, le convoi entre à l’intérieur du camp de Birkenau sur la « rampe d’Auschwitz ». Il est peu probable que Marcel Azouz et les enfants Chicheportiche qui ont peut-être voyagé ensemble, soient entrés dans le camp. On sait que des camions ont emmené les enfants jeunes, les malades et les personnes âgées dans des camions et les ont conduits vers les chambres à gaz de Birkenau où ils ont été assassinés.

DAVCC Caen AC21P 420114

Extrait du cahier des entrées au camp de Drancy.
Marcel Azouz y figure comme venant de Chartres, ainsi que son numéro matricule 23510.

Chantal Dossin

Retour à la liste du convoi 76


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 66 / 2244674

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Convoi 76  Suivre la vie du site Liste et notices biographiques   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License