Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Famille ALALOU

dimanche 11 avril 2021

ALALOU Esther, 46 ans, Joseph,47 ans et leur fils, Benjamin,17 ans. Esther est la seule survivante.

Joseph et Esther sont d’origine turque. Ils sont nés à Constantinople, Istanbul aujourd’hui. Joseph en 1897 et Esther le 29 mai 1898, ils ont donc 47 et 46 ans. Ils ont un fils Benjamin, âgé de 17 ans, né à Paris le 22 février 1927. Joseph est dit cordonnier sur sa fiche d’internement à Drancy. Ils habitaient 61 rue de Reuilly dans le 12ème arrondissement. Ils sont arrêtés le 10 juin 1944 à leur domicile. Ce jour-là, 25 personnes sont raflées entre 10 heures et 13 heures 30 dans plusieurs arrondissements proches du 12ème par les inspecteurs de la Préfecture de police. La famille Kouroriez est également arrêtée à proximité de chez eux. Ils sont emmenés au camp de Drancy dès le lendemain.

La fiche du carnet de fouille de Joseph dit qu’il remet au chef de la police du camp la somme de 11814 francs, puisque chaque interné devait remettre argent et objets de valeur à son arrivée au camp. Après trois semaines passées à Drancy, le 30 juin, ils sont conduits à la gare de Bobigny avec 1153 internés destinés à être déportés vers le centre de mise à mort d’Auschwitz-Birkenau. C’est le 76ème convoi de déportés juifs parti de Drancy.

Le voyage qui dure quatre jours est insupportable du fait de la chaleur de l’été. Le 4 juillet, le convoi entre à l’intérieur du camp de Birkenau sur la « rampe d’Auschwitz ». Les travaux de Serge Klarsfeld ont permis d’apprendre que 223 femmes sur 495 et 398 hommes sur 654 sont déclarés« aptes » (expression des nazis) pour le travail forcé. Ce sont généralement les plus jeunes. Le nombre de déportés choisis pour ce travail d’esclave, plus de la moitié, est beaucoup plus élevé que celui des transports précédents car les camps deviennent, la dernière année de la guerre, un vivier de travailleurs pour l’industrie de guerre.
Joseph Alalou entre au camp d’Auschwitz III, situé à une dizaine de kilomètres d’Auschwitz près du village de Monowitz. Y était installée l’usine surnommée « Buna », d’IG Farben-Industrie destinée à fabriquer du caoutchouc synthétique. Il devient le déporté A-16541.

Esther entre également au camp. Elle est affectée au camp de femmes de Birkenau avec le numéro matricule A-8520. Je n’ai pas trouvé trace du passage au camp de Benjamin ?

Deux mois plus tard, le 26 septembre 1944, Joseph Alalou figure sur une liste de déportés malades et relativement âgés transférés du HKB ( Haftlingkrankenbau, c’est-à-dire l’infirmerie) de Monowitz au HKB de Birkenau. Un mois après l’arrivée du convoi, il est déjà très affaibli par le régime du camp. On ne l’a jamais revu après cette date.. Il est probablement décédé à l’hôpital ou a été gazé au camp de Birkenau où se trouvaient les chambres à gaz.

Esther est notée dans le rapport du bloc 22 du 18 octobre 1944, date à laquelle elle est donc toujours vivante. Rapport précieux car c’est le seul cahier de bloc retrouvé au camp de Birkenau. Il répertorie les femmes internées dans cette baraque par ordre alphabétique, en y indiquant leur nationalité, leurs noms et prénoms, leur âge et les remarques à leur sujet ce 18 octobre. Esther Alalou y est notée comme Française juive, âgée de 46 ans.

En janvier 1945, lors de l’évacuation,, elle reste au camp ainsi qu’une soixantaine de déportés du convoi 76, malades ou n’étant pas en état de marche , donc restés à l’infirmerie. Elle figure sur la liste établie en février 1945 par les Alliés venus recenser les malades encore soignés au camp. Elle y est encore le 7 mars 1945 .
Esther Alalou est rapatriée en France le 10 mai 1945.
Elle est la seule survivante de sa famille.

Extrait de la liste des malades transférés du HKB de Monowitz au HKB de Birkenau (actes KL Auschwitz III t8-636)
Sources : BAVCC Caen AC21P417165 - Mémorial de la Shoah- Archives du Musée d’Auschwitz.

Chantal Dossin

Retour à la liste du convoi 76


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 35 / 2085942

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Convoi 76  Suivre la vie du site Liste et notices biographiques   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License