Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 379
Forces de répression françaises et allemandes - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Forces de répression françaises et allemandes

dans les politiques de répression, de fusillades et de déportations des Juifs, Tsiganes, résistants
mardi 19 juin 2018

Forces de répression françaises et allemandes dans les politiques de répression, de fusillades et de déportations des Juifs, Tsiganes, résistants. Retranscription des conférences et témoignages. Ajouts de textes.

Publication du Petit Cahier N°26 – janvier 2018

Les Forces de Répression françaises et allemandes en France occupée – 1940-1944

La dernière parution d’un Petit Cahier du Cercle d’étude date de janvier 2018 (171 pages). Il se compose de deux conférences-débats, publiques, faites par des historiens universitaires et spécialistes, au lycée Buffon, en 2015 et 2016. L’une sur « Les Polices françaises sous l’Occupation  » par Jean-Marc Berlière, l’autre sur « Les responsabilités du commandement militaire allemand de Lille dans les déportations depuis le Nord de la France » par Laurent Thiery, suivie d’une intervention de Jacqueline Duhem sur « Que sont devenus les quatre généraux allemands responsables de crimes de guerre dans le Nord–Pas-de-Calais ? ».

Les conférences sont suivies de témoignages oraux enregistrés , de déportés arrêtés parce que juifs et/ou résistants : ceux d’Esther Dzik-Sénot, Raphaël Esrail, Sam Radzynski, Lili Rosenberg-Leignel, François-René Cristiani-Fassin, sur son père Raymond Fassin, compagnon de Jean Moulin.

S’y ajoutent des articles sur des polices françaises spécialisées : antimaçonnique (SSS), antijuive (PQJ/SEC) et anticommuniste (SPAC/SRMAN) et les polices et armées engagées dans une lutte sans merci contre les Juifs et les résistants gaullistes et communistes (Brigades spéciales dépendant des Renseignements généraux et de la police judiciaire, Milice française, Wehrmacht et SS).

De même les polices allemandes relevant de l’État et du parti nazi (RSHA) et les armées, avec leurs services de police militaire et de gendarmerie, sont étudiées à partir d’exemples régionaux contrastés : le Nord–Pas-de-Calais, zone occupée rattachée à Bruxelles ; ainsi que le Grand Rouen et la Shoah, en zone occupée, dépendant des autorités militaires et de Vichy.

(PC 26 à commander à : « Cercle d’étude : MDA, 8 rue du Gal Renault, 75011 Paris », 20 € plus 7 € de frais de port).
Marie Paule Hervieu

Les polices françaises sous l’occupation, Jean-Marc Berlière
Les responsabilités du commandement militaire allemand dans les déportations depuis le Nord de la France

Raphaël Esrail « L’espérance d’un baiser » CR
Raphaël Esrail « L’espérance d’un baiser ; le témoignage de l’un des derniers survivants d’Auschwitz » Activités avec des élèves

Publication du Cercle d’étude de la déportation et de la Shoah, 2018
N°26 – Forces de répression françaises et allemandes en France occupée. 1940-1944, dans les politiques de répression, de fusillades et de déportations des Juifs, Tsiganes, résistants. Conférence de Jean-Marc Berlière sur "Les polices françaises sous l’Occupation", témoignages d’Esther Sénot et de Raphaël Esrail, conférence de Laurent Thiery sur "Les responsabilités du commandement militaire allemand de Lille dans les déportations depuis le Nord de la France", témoignages de F.-R. Cristiani-Fassin Lili Rosenberg- Leignel. Articles de F. Bottois, M. Braunschweig, G. Célerse, J. Duhem, M-P. Hervieu, C. Monjanel, Édition du Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah, 2018, 172 p..

BERLIERE Jean-Marc, Policiers sous l’occupation, réédition Tempus Perrin, 2009
ESRAIL Raphaël, L’espérance d’un baiser : le témoignage de l’un des derniers survivants d’Auschwitz, R. Laffont, 2017, 288 p.
SLIWKA-SARCEY Paulette avec Karen Taïeb, Paula. Survivre obstinément, Tallandier, 2015.

THIERY Laurent, La Répression allemande dans le Nord-Pas-de-Calais, « zone rattachée » au Militärbefehlshaber in Belgien und Nordfrankreich [1], thèse de l’université de Lille, 2011.

THIERY Laurent, La Répression allemande dans le Nord de la France 1940–1944, Presses Universitaires du Septentrion, 2013
DUHEM Jacqueline, Crimes et criminels de guerre allemands dans le Nord-Pas-de-Calais -1940 à nos jours, Histoire et mémoire, éd. Les lumières de Lille, 2016
LEIGNEL Lili, "Je suis encore là", Copymedia, 2017

4e de couv

Extraits du sommaire :
Les polices françaises sous l’Occupation, 1940 – 1944
Conférence-débat du Cercle d’étude ; 25 novembre 2015, lycée Buffon, Paris
Présentation par Marie-Paule Hervieu
Les polices françaises sous l’Occupation, 1940 – 1944 par Jean-Marc Berlière
Témoignages de déportés arrêtés par des policiers français
Esther Dzik-Sénot, déportée en 1943 à Auschwitz – Birkenau
Raphaël Esrail, résistant, déporté en 1944 à Auschwitz
Textes

Les responsabilités du Commandement militaire allemand de Lille
dans les déportations depuis le Nord de la France, 1940 – 1944

Présentation par Jacqueline Duhem
Les responsabilités du Commandement militaire allemand de Lille dans les déportations depuis le Nord de la France, 1940 – 1944 par Laurent Thiery
Que sont devenus les quatre généraux allemands responsables de crimes de guerre dans la région du Nord–Pas-de-Calais ? par Jacqueline Duhem
Témoignages
Lili Rosenberg-Leignel, déportée à 11 ans, en 1943, avec sa mère et ses deux frères dans le camp de Ravensbrück
François-René Cristiani-Fassin, (radio de Jean Moulin) fils de résistant déporté à Neuengamme, en 1944
Textes

[1Commandement militaire en Belgique et Nord de la France