Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

CNRD 2022 : La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich

vendredi 30 avril 2021

Le thème du CNRD pour 2022 : La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich. (1944-1945)

  Sommaire  

Le 25 avril 2021, à l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a annoncé le thème de la session 2021-2022 du CNRD :

La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich. (1944-1945)

  • Pour la France et l’Europe occupée
    Les opérations militaires ne sont pas dans l’esprit du Concours national de la Résistance et de la Déportation.

20 janvier 1944 : loi de Vichy qui créé les cours martiales contre les « activités terroristes ».

- les fusillés
Le 4 mars 1944, ordre du maréchal Wilhelm Keitel selon lequel les francs-tireurs capturés avec une arme à la main doivent être fusillés.
19 février 1944 : procès du « groupe Manouchian »
L’affiche rouge

- contre les maquis
25 mars – 15 avril 1944 : alors que l’armée allemande investit le plateau des Glières à la fin du mois de mars, l’action contre les maquis de Dordogne et de Corrèze.
Henri Nanot, Georges Guingouin, des Résistants méconnus

  • Les derniers convois

7, 22 et 27, 31 janvier 1944 : 5 500 déportés arrêtés par mesure de répression, dont près de 1 000 femmes (convoi parti de Compiègne pour Ravensbrück, avec Geneviève de Gaulle), les hommes sont déportés vers Buchenwald.
Marie-Claude Vaillant-Couturier, déportée à Auschwitz et à Ravensbrück Buchenwald par ses témoins, histoire et dictionnaire
20 janvier 1944, 3 et 10 février 1944 : trois convois partent de la gare de Bobigny pour Auschwitz, dont les enfants d’Avon, des Juifs de Bordeaux
Le père Jacques, 1900-1945, carme à Avon

Deux convois de Juifs partent de Bobigny pour Auschwitz le 7 mars et le 27 mars.
Le 13 avril, le convoi n° 71 qui déporte près de 1500 Juifs comprend 148 enfants de moins de 12 ans, dont une partie de ceux arrêtés à Izieu par Klaus Barbie, le chef de la Gestapo de Lyon. Parmi les déportés Simone Jacob (Veil), Ginette Kolinka
Ginette Kolinka, née Cherkasky
Une Vie, Simone Veil (13 juillet 1927-30 juin 2017)

27 avril 1944 : plus de 1 600 déportés arrêtés par mesure de répression depuis Compiègne déportés vers Auschwitz.
mai-juin 1944 déportation de « personnalités-otages »
Déportation pour Dachau : un convoi part ainsi directement de Grenoble pour Buchenwald. Deux jours plus tard d’autres quittent Besançon pour Dachau ; le 28 juin, 317 autres prennent aussi cette direction depuis Bordeaux.
Georges Mandel, déporté en Allemagne, ramené en France, livré par les Allemands à un commando de la Milice qui l’exécute en forêt de Fontainebleau.
L’assassinat de Georges Mandel
Le 18 juin, plus de 2 100 personnes, arrêtées par mesure de répression, quittent Compiègne pour le camp de Dachau. Une majorité de militants communistes venant de la centrale d’Eysses.

30 juin 1944 : Le convoi 76 quitte la gare de Bobigny pour Auschwitz
Le convoi 76 du 30 juin 1944. Paroles de témoins et documents d’archives
Le 31 juillet 1944, le convoi 77 celui d’Yvette part travailler à « Pitchipoï ».
Yvette Lévy, une biographie

2 juillet 1944 depuis la gare de Compiègne pour Dachau. Le train de la mort
Le train de la mort du 2 juillet 1944 de Compiègne-Royallieu à Dachau
15 et 28 juillet 1944 : départs de Compiègne de 1 500 personnes, dont plus de 320 « personnalités-otages » partent pour le camp de Neuengamme, d’autres pour Hambourg.

21 juillet 1944 : incursions allemandes en janvier et en mars dans les maquis, de la Milice en avril, le maquis du Vercors est attaqué lors d’une offensive générale avec un assaut aéroporté, « qui fait d’elle l’opération la plus importante menée contre la Résistance en Europe de l’Ouest. Des atrocités contre la population (Vassieux, La Chapelle) et les résistants blessés (grotte de la Luire), disloque le maquis en trois jours ».
Le Vercors, une forteresse naturelle pour la Résistance

9 août 1944 : Train fantôme avec un nombre important de détenus quitte le Sud-ouest de la France et Bordeaux pour le Reich. Il part en réalité de Toulouse en juillet, fait une halte à Bordeaux et repart vers Compiègne : mais du fait de l’avance alliée, il est stoppé et doit revenir à Bordeaux où les prisonniers sont détenus près d’un mois dans l’attente d’un nouveau départ qui intervient finalement le 9 août.
Otages, fusillés, massacrés sous le nazisme

11 août 1944 : comme à Toulouse le 30 juillet, un convoi de 600 personnes part directement de régions, hommes et femmes, juifs et résistants. De Lyon, il rejoint l’Alsace où, cette fois, les hommes arrêtés par mesure de répression (plus de 220) sont dirigés vers le camp de KL-Natzweiler-Struthof. Les résistantes sont déportées à Ravensbrück et les Juifs, à Auschwitz.
Struthof, camp de concentration nazi en France
17 août 1944 : un dernier convoi part de Drancy avec 51 personnes, en partie des otages ainsi emmenés par Alois Brunner.

Le train de Loos, vendredi 1er septembre 1944

  • Les massacres

Nuit du 1er au 2 avril 1944 Ascq 1944. Un massacre dans le Nord. Une affaire franco-allemande
9 juin, la 2e division blindée de SS « Das Reich » fait pendre 99 hommes à Tulle en représailles du meurtre de prisonniers allemands par des « francs-tireurs ». Le lendemain, des hommes de la 3e compagnie du régiment « Der Führer » de cette même division « Das Reich »mettent le feu au village d’Oradour-sur-Glane, en Haute-Vienne, et assassinent 642 hommes, femmes et enfants.
Robert Hébras, Oradour, Avant que ma voix ne s’éteigne
juin 1944 : les troupes allemandes investissent le Mont-Mouchet, en Auvergne,
Juillet le maquis du Vercors est attaqué lors d’une offensive générale avec un assaut aéroporté

Les Tsiganes dans l’Europe occupée : entre persécutions et génocide

Les débarquements en Italie
Le débarquement du 6 juin 1944 en Normandie
Le débarquement en Provence, le 15 août 1944

Les Marches de la mort. Les Évasions janvier-avril 1945

  • La Libération des camps.

I. la « libération » des camps et le retour, CNRD 2015
La persécution des Tsiganes par le régime nazi et le régime de Vichy
Chronologie des évacuations et libération des camps
Pour ceux qui se trouvent dans la zone soviétique, les rapatriements se font par voie maritime jusqu’à Marseille, depuis Odessa.

  • La fin du IIIe Reich

- La Résistance
Hammerstein ou l’intransigeance, une histoire allemande, de Hans Magnus Enzensberger
Chronologie du nazisme à la Shoah ; les procès
- L’enrôlement des jeunes,
- Se défendre jusqu’à la mort, ceux qui veulent se rendre sont abattus ou pendus
Combattre jusqu’au dernier
La jeunesse sous le troisième Reich
- Recul à l’Est
- Suicides : Goebbels, Göring, Himmler...

 Autre approche

Chronologie et les mots du sujet
CNRD 2022, La fin de la guerre ; les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIème Reich ; 1944-1945
https://www.cercleshoah.org/IMG/pdf/cnrd-2022-chronologie-thematique.pdf

De nombreux « Petits Cahiers » édités par le Cercle d’étude peuvent être une aide pour la réalisation des épreuves du CNRD
Petits Cahiers-Brochures, publications du Cercle d’Etude

DURAND Yves, La captivité, histoire des prisonniers de guerre français,FNCPG, 1980 ou : Prisonniers de guerre dans les Stalags les Oflags et les Kommandos, Paris, Hachette, collection vies quotidiennes, dernière édition 1996.
LE MANER Yves, Le « Train de Loos », le grand drame de la déportation dans le Nord-Pas-de-Calais, 2003
MALAPARTE Curzio (Kurt Erich Suckert), Kaputt, 1943, Livre de poche, réédition Folio 1972, 510 p
MARCOT François, Dictionnaire historique de la Résistance, Robert Laffont, 2006
WORMSER Olga, Le retour des déportés. Quand les alliés ouvrirent les portes, Bruxelles, Complexe, 1985 (édition revue et augmentée de l’ouvrage de 1965)

  Génia Oboeuf

Témoignage complet de Génia Oboeuf filmé en deux parties, en 2019, et mis en ligne, par la Fédération des Œuvres laïques de la Nièvre.
Les 30 dernières minutes de la vidéo 2 qui racontent toute la fin de la guerre et de la déportation
https://www.webtvdoc.fr/video/48/g%C3%A9nia-auboeuf-partie-1/#
https://www.webtvdoc.fr/video/49/g%C3%A9nia-auboeuf-partie-2/#

qq idées, à suivre
NM


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 375 / 2009017

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site CNRD  Suivre la vie du site CNRD 2022 La fin de la guerre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License