Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 587
Le Père Jacques, 75e anniversaire de sa mort, à Linz - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Le Père Jacques, 75e anniversaire de sa mort, à Linz

vendredi 12 juin 2020

"En ces temps de déconfinement très partiel, un hommage a été rendu au Père Jacques sur sa tombe pour le 75e anniversaire de sa mort (d’épuisement) à l’hôpital de Linz, le 2 juin 1945, moins d’un mois après sa libération.

Le 2 juin 2020 l’inauguration d’un "mémorial Père Jacques" était prévu dans un ancien garage transformé en petit musée dans la cour du couvent des carmes. En raison du confinement les travaux ont été arrêtés à la mi-mars et l’inauguration reportée au 15 janvier 2021 (jour anniversaire de l’arrestation du Père Jacques et de trois enfants juifs, Jacques Halpern (17ans) caché sous le nom de Jacques Dupré, Maurice Schlosser (15 ans) caché sous le nom de Maurice Sabatier, Hans Helmut Michel (13 ans) caché sous le nom de Jean Bonnet. Ils sont déportés par le convoi 67).

" Le Père Jacques est affecté au camp de Gusen, une annexe de Mauthausen. À son arrivée à Gusen en mai 1944,le Père Jacques est « auréolé d’une réputation de personnalité de la Résistance » dit SergeChoumoff déporté-résistant, athée. Là encore, par son exemple, le Père Jacques s’impose de suite auprès de tous, catholiques français ou polonais, communistes, juifs. "

En attendant un hommage a été rendu ce 2 juin 2020 sur la tombe du Père Jacques dans le petit cimetière conventuel en présence d’une douzaine de carmes, du maire (Marie-Charlotte Nouhaud) qui fait un discours, de trois élus et de Maryvonne Braunschweig [1]."

Site de la mairie d’Avon : http://www.avon77.com/spip.php?article5264

Sont aussi arrêtés, le maire d’Avon, Rémy Dumoncel, et le secrétaire de mairie d’Avon, Paul Mathéry.
Des articles sur les frères Maurice et Simon Bas, rescapés de la rafle d’Avon, beaux-frères de Victor Perahia et sur Lucien Weil, professeur à Fontainebleau, déporté dans le convoi 67 avec les trois jeunes d’Avon, sont parus dans le Bulletin du Comité Père Jacques (bulletin 2020 à télécharger sur le site : http://jacquesdejesus.com/)

En particulier la "lettre du Comité Père Jacques" de 2020, téléchargeable sur le site qui rappelle comment le Père Jacques a apporté de l’aide à plusieurs Juifs.

A gauche, "mémorial Père Jacques" : la photo qui apparaît est une projection de l’extérieur du mémorial quand il sera fini : pour l’instant c’est en chantier)

Voir aussi : http://jacquesdejesus.com/?page_id=38

Une biographie du Père Jacques :
http://jacquesdejesus.com/?page_id=93

Le père Jacques, 1900-1945, carme à Avon

Cérémonie annulée

Mardi 2 juin 2010 était prévue l’inauguration du Mémorial Père Jacques (résistant, déporté, Juste) dans la cour de l’ancien collège des Carmes à Avon, projet porté par les Carmes encore présents en ce lieu (alors que le collège religieux, lui, a disparu).

[1 Les Déportés d’Avon. Enquête autour du film de Louis Malle « Au revoir les enfants », Maryvonne BRAUNSCHWEIG et Bernard GIDEL, La Découverte, 1989, 174 p.