Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 580
Cologne sous le nazisme - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Cologne sous le nazisme

Centre de documentation sur le nazisme de la ville de Cologne
jeudi 22 novembre 2018

EL-DE-Haus, Cologne sous le nazisme

 Le Centre de documentation

Le Centre de documentation sur le nazisme de la ville de Cologne a été fondé en 1979 sur décision du Conseil municipal de Cologne. En 1987, la structure est élargie « la création du Centre de documentation sur le nazisme de la ville de Cologne » un Mémorial et un centre de documentation. C’est la plus grande institution de ce genre en Allemagne.

  • La EL-DE-Haus.





    Entre décembre 1935 et mars 1945, cet immeuble abrita le siège de la Gestapo (la Police secrète d’Etat) de Cologne. Le nom EL-DE-Haus (transcription phonétique des initiales L-D) renvoie au maître d’ouvrage du bâtiment, le commerçant catholique Leopold Dahmen L-D, qui le loua à la Gestapo avant même la fin des travaux.
    La Gestapo l’aménagea ensuite en fonction de ses besoins et fit construire dans la cave dix cellules. Sur les parois des cellules, environ 1 800 inscriptions et dessins réalisés par les détenus ont été conservés dans cette ancienne prison de la Gestapo.










    Une aile d’approvisionnement de la Gestapo est située à l’arrière de la prison, un abri antiaérien dans la cave. L’ancien lieu d’exécution est dans la cour intérieure.
    la cour intérieure

Mémorial et Centre de documentation de la ville de Cologne :
NS-Dokumentationszentrum der Stadt Köln (NS-DOK) Centre de documentation sur le nazisme de la ville de Cologne
Appellhofplatz 23-25 (EL-DE-Haus)
50667 Köln

  Cologne sous le national-socialisme :

L’exposition est composée de diverses étapes, avec des documents, des biographies :
la prise de pouvoir et son appareil,
la propagande et la « Communauté du peuple »,
la vie quotidienne,
la religion,
la persécution raciale : le génocide des Juifs, les Sinti et des Roms originaires de Cologne,
Cologne Pogrom du 9 novembre 1938 et Luther
la résistance,
le 10 novembre 1944, un groupe de 13 personnes était pendu à Cologne, dont six jeunes, l’un avait 16 ans.
Les pirates de l’Edelweiss

Pirates, jeunes rebelles

la guerre et son quotidien.

Photos UH. novembre 2018
Nationalités et les noms des victimes à Cologne du national-socialisme :
https://museenkoeln.de/ns-dokumentationszentrum/default.aspx?s=2494&buchstabe=deutsch