Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Fusillés du Camp de Souge, à Martignas-sur-Jalle (33)

80e anniversaire des fusillades de 1942
lundi 24 octobre 2022

Mont Valérien, Châteaubriant, Souge, trois lieux d’exécutions des 725 otages par les nazis en France. Une brochure commune est projetée.

Commémoration 80e anniversaire des fusillades de 1942, dimanche 23 octobre 2022

La « deuxième enceinte », camp de Souge. UH
  • Accueil
    Dans la « deuxième enceinte » balayée par le vent, familles et amis, représentants de nombreuses associations, de partis, de syndicats, des élus, prennent place face aux militaires, porte-drapeaux et jeunes d’établissements scolaires voisins.
    La directrice de cabinet de la préfète de la Gironde a présidé la cérémonie d’hommage aux Fusillés du camp de Souge.
  • La montée des couleurs
    Le drapeau flotte au vent qui souffle par rafales.
  • Les allocutions
    - Jean Lavie, le président de l’Association du Souvenir des Fusillés de Souge, rend hommage à tous les fusillés, des communistes, des gaullistes, des non-communistes, des juifs, qui se sont battus contre l’envahisseur nazi et ses complices de Vichy.
    La politique des otages en 1942, décret du maréchal Keitel, des listes avec d’auteurs d’attentats, des distributeurs de tracts, des opposés à la présence allemande.
    Pour un Allemand tué, 50 à 100 otages seront fusillés, choisis parmi des détenus, sans procès, sans rapport entre l’otage et l’évènement..
    77 otages sont fusillés à Souge en 1942, une série de fusillades de résistants isolés et des groupes.
    127 des 256 fusillés de Souge ont été sélectionnés comme otages suite à divers attentats.

Jean Lavie conclut :
« Devant le retour des idées nauséabondes, continuons notre lutte commune pour la paix, poursuivons notre travail de construction d’un vivre ensemble fait de liberté, d’égalité et de fraternité. »
- La directrice de cabinet de la préfète dans son discours insiste sur le devoir de mémoire envers ces fusillés qui avaient des idéaux communs. Elle évoque Marc Bloch, qui réconforte un gamin de 16 ans qui va être fusillé :
"- ça va faire mal ?
- Mais non, petit, cela ne fait pas mal”, et Marc Bloch tombe en criant le premier : « Vive la France ! ».
Georges Altman, dans la postface de L’Étrange Défaite.

  • Appel des 256 fusillés, de 1940 à 1944
    Nom, prénom, âge. Mort pour la France
    Le 1er des fusillés est Israël Karp.
    Sonnerie aux morts, minute de silence.
    Marseillaise.
    Les personnalités et associations déposent au pied du mât, de nombreuses gerbes de fleurs.

127 des 256 fusillés de Souge ont été sélectionnés comme otages suite à divers attentats.

  • La chorale les Amis de l’Ormée, accompagnée à la guitare, interprète La Complainte du partisan [1], paroles d’Emmanuel d’Astier de la Vigerie, interprétée par Anna Marly en 1943 et le Canon de la paix de Romain Roland :
    "La paix sera notre combat,
    Faites que ce temps vienne."
    La chorale Ormée, photo UH
  • Dans la « première enceinte », cérémonie pour les 50 otages du 24 octobre 1941
    Lever du drapeau, Jean Dartigues lit un poème de Robert Desnos, mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de Theresienstadt.

"Mais un seul mot : Liberté a suffi à réveiller les vieilles colères
Et des millions de Français se préparent dans l’ombre à la besogne que l’aube proche leur imposera.
Car ces cœurs qui haïssaient la guerre battaient pour la liberté au rythme même des saisons et des marées,
du jour et de la nuit. "
Ce cœur qui haïssait la guerre… 1943, paru dans L’Honneur des poètes

« Première enceinte » 1941

Minute de silence
Dépôt de gerbes.
Des anciens de la SNCASO, Sud Aviation, Sogerma (Mérignac) sont là.

Une cérémonie émouvante, sympathique, en présence de nombreux jeunes.
Des nuages de poussière volaient sans cesse au dessus du sable, au grès du vent.

COMITÉ DU SOUVENIR DES FUSILLÉS DE SOUGE (ouvrage collectif), Les 256 de Souge, fusillés de 1940 à 1944, Latresne, éd. Le Bord de l’eau, 2014

http://www.fusilles-souge.asso.fr/

Sur 725 otages fusillés en France, 256 l’ont été à Souge.

Une stèle pour les femmes déportées :
https://www.fusilles-souge.asso.fr/le-memorial-ds-fusilles-du-camp-de-souge/la-stele-des-femmes/

Plaque les femmes

- 1944
le 26 janvier 1944, des membres du groupe Bourgois.
Serge Dejean et Jean Aubourg sont fusillés avec 15 membres du groupe Bourgois au camp de Souge, dont Werter Saielli, dit Louis, 23 ans, ouvrier mineur italien, FTP-MOI.
Sabotage et déraillement à Bruges, groupe Bourgois
Meyer Rosner, juif résistant, arrêté à Barran, Gers

Des fusillés de 1944, UH, octobre 2022

Le 28 août 1944, la ville de Bordeaux était libérée.
Otages, fusillés, massacrés sous le nazisme

NM

[1Ne pas confondre avec Le Chant des partisans, de Joseph Kessel et Maurice Druon