Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 580
Georges Mandel, un tout premier résistant méconnu - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Georges Mandel, un tout premier résistant méconnu

conférence le 3 décembre 2019 au lycée Buffon
jeudi 17 octobre 2019

Georges Mandel est membre des différents gouvernements qui se succèdent dans la France de la IIIe République. Opposé à toute demande d’armistice en juin 1940, il est à bord du Massilia.

Cercle d’étude de la déportation et de la Shoah
avec le soutien de l’Association des Professeurs d’Histoire et Géographie

Un tout premier résistant méconnu, Georges Mandel

Conférence-débat avec

Marcel Wormser, président de la Société des Amis de Georges Clémenceau

Jean-Pierre Rothschild, petit-neveu de Georges Mandel

Mardi 3 décembre 2019 à 14 h

Lycée Buffon
Salle Benoît - 16 boulevard Pasteur - 75015 PARIS
(métro Pasteur ou Sèvres-Lecourbe)

Entrée libre

« Collaborateur direct et confident de Georges Clemenceau, il contribua à galvaniser, à ses côtés, de 1914 à 1918, le moral et l’énergie de la Nation. Ministre de l’Intérieur aux heures les plus critiques de 1940, il mena contre les défaitistes et les collaborateurs de l’ennemi le plus courageux et le plus clairvoyant des combats. Se refusant à accepter l’idée de capitulation, il ne tarda pas à être arrêté puis déporté. Remis par les nazis à la Milice, il fut lâchement assassiné le 7 juillet 1944. Par son patriotisme indomptable, Georges Mandel a bien mérité de la Nation. » (Citation à l’ordre de la Nation, juillet 1947)

"Il est avant tout profondément patriote, se méfie de l’Allemagne, méfiance accrue avec l’arrivée au pouvoir de Hitler dont il dénonce à la Chambre, dès 1933, la politique militariste. Il n’a de cesse durant toutes les années 1930 de prôner une politique de fermeté vis-à-vis de l’Allemagne, ce qui lui vaut d’être dénoncé comme « belliciste » par les Allemands comme par les pacifistes français et l’extrême-droite."M. Braunschweig

L’assassinat de Georges Mandel

Baba Diallo, chauffeur de Georges Mandel, déporté à Buchenwald

Le piège du Massilia en juin 1940, premières résistances, premiers procès politiques
Jean Zay, assassiné par la Milice

Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah
Maison des Associations du 11e arrondissement,
8, Rue du Général Renault, 75011 Paris