Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Les cinq martyrs du lycée Buffon. - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Les cinq martyrs du lycée Buffon.

"La vie sera belle"
samedi 18 mars 2017

Ciné-Histoire, mardi 21 Mars à 14h30 à l’auditorium de l’hôtel de ville
"La vie sera belle", d’Ewin Bally

27 avril 2017 : Les lycéens munis de pancartes, demandent aux automobilistes de klaxonner contre le parti de la haine [1] , ce que beaucoup font volontiers : "Heureusement qu’il y a les jeunes" dit un passant désabusé.

Les lycéens contre LP à Buffon, 27 avril 2017
Photo UH.

Le lycée Buffon, avant guerre :

Des élèves du lycée Buffon commirent des attentats contre des officiers allemands.

Jean Arthus (15 ans), Jacques Baudry (18 ans), Pierre Benoît (15 ans), Pierre Grelot (17 ans) et Lucien Legros (16 ans) furent fusillés par les Allemands le 8 février 1943.

Les cinq lycéens du lycée Buffon

Cinq élèves du lycée Buffon, résistants, Legros, Arthus, Baudry et Grelot furent arrêtés sur dénonciation par la Brigade Spéciale no 2 des Renseignements généraux. Condamnés aux travaux forcés à perpétuité par le tribunal spécial de Paris, mais remis aux nazis, ils furent condamnés à mort par un tribunal militaire allemand de la Luftwaffe et transférés à la prison de Fresnes.

Le 8 février 1943, les cinq lycéens sont fusillés au stand de tir de Balard [2] à Paris dans le 15e, qui sert de lieu d’exécution. Leurs corps furent jetés dans une fosse commune dans le cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine.

" La vie sera belle. Nous partons en chantant. Courage. Ce n’est pas si terrible après six mois de prison."

"Je vais être fusillé à onze heures avec mes camarades. Nous allons mourir le sourire aux lèvres, car c’est pour le plus bel idéal."

...Il n’avait pas UN camarade
Mais des millions et des millions ...Paul Éluard

Ils furent décorés à titre posthume de la légion d’honneur, de la croix de guerre et de la médaille de la Résistance et cités à l’ordre de la Nation.

Glorieux enfants de France, qui formèrent pendant l’occupation le groupe des Cinq étudiants du Lycée Buffon, se montrèrent en toutes circonstances animés de la foi patriotique la plus pure et la plus agissante.
MORTS POUR LA FRANCE fusillés le 8 février 1943

Raymond Burgard, professeur

Raymond Burgard (chef du mouvement de résistance "Valmy"), Jacques Cahen, Guy Iliovici, Alfred Peron, Henri Vachel, André Vattier, Paul Vieille, Henri Zivy sont des professeurs résistants de Buffon.

ciné-histoire

La vie sera belle, d’Ewin Bally, projection auditorium Hôtel de ville,
5 rue Lobau 75004 Paris Entrée libre sur réservation indispensable
Réservations : cinehistoire2@gmail.com ou Ciné Histoire – 8 rue Dupleix 75015 Paris
http://www.cinehistoire.fr/projection-de-la-vie-sera-belle-dedwin-bailly-21-03-2017/

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/sites/default/files/editeur/MC31.pdf

Claude Pennetier, Delphine Leneveu et Thomas Pouty, collectif, Les Fusillés, 1940-1944,Éditions de l’Atelier, 2015, 1952 p.
http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/

Un véritable documentaire serait le bienvenue.

[1voir Denial (Le procès du siècle), lire Sebastian Haffner, Histoire d’un Allemand - souvenirs 1914-1933.

[2un lieu de tortures et d’assassinats par des nazis. L’Armée des ombres, film de Jean-Pierre Melville, a été tourné sur le champ de tir de Satory,