Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Sarah Montard, vidéo pour les élèves - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Sarah Montard, vidéo pour les élèves

vidéo du DVD "9 Témoignages"
mercredi 8 avril 2015

Sarah Montard, évadée à 14 ans du Vél’ d’Hiv’, déportée à Auschwitz-Birkenau à 16 ans.

  • Sarah Montard :
Le témoignage de Sarah Montard
Le témoignage de Sarah Montard

Biographie

Evadée du Vél’d’Hiv’ à 14 ans, déportée à 16 ans avec sa mère, à Auschwitz-Birkenau
Sarah Lichtsztejn-Montard, est née le 16 mars 1928 en Pologne. Ses parents et elle immigrent en France en 1930. Ils vivent à Paris, dans le XXe arrondissement, un quartier très pauvre. La mère de Sarah est couturière ; son père, un intellectuel, fait des petits boulots, sans être déclaré, et est souvent expulsé de France où il revient clandestinement. Sarah entre à l’école communale puis au lycée. C’est une bonne élève.

Pendant la seconde guerre mondiale, Sarah est arrêtée avec sa mère, une première fois, le 16 juillet 1942. Elles sont emmenées au Vél’ d’Hiv’ d’où elles s’évadent. Elles sont cachées dans Paris où se cache également le père de Sarah, arrêté en juillet 1941 et évadé du camp de Pithiviers (Loiret).

Sarah et sa mère sont de nouveau arrêtées, sur dénonciation, le 24 mai 1944 et déportées à Birkenau le 30 mai. Elles restent ensemble six mois environ, travaillant très dur : construction de routes, de canaux de drainage, transport de rails... Puis Sarah est séparée de sa mère et envoyée au camp des hommes à Auschwitz, où elle restera jusqu’au 18 janvier 1945, date de l’évacuation du camp à l’approche de l’Armée Rouge. Commence "la marche de la mort" pendant laquelle Sarah retrouve sa mère.

Après trois jours de marche et cinq jours dans des wagons à charbon découverts, elles arrivent au camp de Bergen-Belsen, où l’on vit dans des conditions inhumaines. Sarah a le typhus mais sa mère la sauve. Elles sont libérées le 15 avril 1945 par l’armée anglaise, et rapatriées à Paris le 24 mai 1945, un an jour pour jour après leur arrestation. Le père de Sarah a survécu, mais ils n’ont plus rien, même plus de logement. La mère de Sarah n’a plus la force de travailler.

Sarah a repris ses études et a trouvé du travail, mais c’est seulement quand elle s’est mariée et a eu des enfants qu’elle a pu recommencer à mener une vie « normale ». Depuis 1985, Sarah témoigne dans les classes pour y diffuser un message de tolérance et de respect de tout être humain.
Sarah Montard a publié un livre intitulé : « Chassez les papillons noirs  ».
Chassez les papillons noirs, Sarah Montard

DVD (4) : 9 Témoignages d’internés et de déportés juifs à télécharger

Une séquence pédagogique

Une séquence pédagogique est disponible sur le site « histoire géographie » de l’académie de Dijon "Enseigner la Shoah à partir d’un témoignage filmé"

http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spiphistoire/spip.php?article457


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 955 / 911709

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Témoignages de déportés  Suivre la vie du site Témoignages vidéo du Cercle   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License