Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Le Convoi des mères - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Le Convoi des mères

Rolande Causse, Gilles Rapaport
vendredi 6 juin 2014

CAUSSE Rolande, Le Convoi des mères, dessins de Gilles Rapaport, CERCIL, 2014, 56 p.

Le Convoi des mères

Le Convoi des mères

source : http://fr.calameo.com/read/000147994f46f531ff334]

Rolande Causse introduit ce livre illustré par Gilles Rapaport.

Une vieille dame, relate ce qu’elle a vu à l’époque dans le camp de Pithiviers. Des hommes internés là depuis 1941 parce qu’ils étaient juifs, ont disparu au début de l’été 1942. Ils ont été remplacés par des familles, suite à la rafle du Vél’ d’Hiv’ des 16 et 17 juillet 1942, avec la complicité de la police française.
Les familles sont disloquées. Les hommes, séparés des femmes, sont déportés, puis les mères sont arrachées à leurs enfants avec une grande brutalité par des gendarmes et déportées à leur tour.
Mais que faire des enfants ? Les Allemands n’avaient pas prévu de déporter les enfants de moins de 16 ans. Laval pose la question aux Allemands, sous prétexte de "regroupement familial" [1].
Un télex reproduit dans le livre, indique que "les enfants peuvent être peu à peu répartis dans les convois prévus pour Auschwitz".

Les enfants à leur tour sont transférés au camp de Drancy et déportés vers Auschwitz-Birkenau où ils sont assassinés [2].

Gilles Rapaport n’hésite pas à dessiner cette violence qui est faite aux enfants. Ces vies brisées sont bien rendues par des dessins à grands traits noirs. Sous la menace d’un fusil de gendarme disproportionné, les personnes raflées sont impuissantes, les enfants apeurés, minuscules.
"Les plus jeunes ont 3 ans, les plus âgés 13 ans environ, la moyenne et la plus grande partie d’entre eux ont de 8 à 11 ans." extrait du Journal de Georges Kohn.

Des photos d’enfants et des documents parfois incomplets, découpés, brisés, complètent les illustrations de cet ouvrage.

Basé sur la réalité, ce livre sombre à première vue, par la qualité du texte introductif et des illustrations, peut aider un adulte à expliquer à des jeunes, la déportation des enfants, dans ce cas, isolés de leurs parents, un fait à part dans la déportation des Juifs de France.

Au Forum des associations juives, au Carreau du Temple, le 22 juin 2014, présentation du livre Le convoi des mères sur le stand du Cercil.

Le Cercil au Carreau du Temple
Forum des associations juives. Photo Michel Fingerhut

Compléments

Le Cercil, Centre d’étude et de recherche sur les camps d’internement dans le Loiret (de Beaune-la-Rolande, Pithiviers et Jargeau) et de la déportation juive, un centre de ressources, salle d’archives, espace pédagogique, et le musée-mémorial des enfants du Vél’ d’hiv’. 45 rue du Bourdon-Blanc à Orléans
http://www.cercil.fr/

Francine Christophe a été témoin de l’arrivée d’enfants sans parents à Drancy.

Centre d’Etude et de Recherche sur les Camps d’Internement dans le Loiret et de la déportation juive

Publications du Cercil
http://www.cercil.fr/cercil/index.html

N.M. juin 2014

[1« Le seul moyen de conjurer le péril juif était le rapatriement de ces individus dans l’Est de l’Europe, leur pays d’origine. » Laval

[2Un récit de Georges Wellers est publié dans L’Humanité du 3 février 1998 :
"Ainsi, il a été déporté de Drancy en deux semaines quatre mille enfants sans parents. Cela se passait dans la seconde moitié du mois d’août 1942."


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 373 / 969945

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Rubriques et articles  Suivre la vie du site La Shoah en CM2   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License